X

 
Crédit photo : BNIC
Laetitia Sicaud
Mobilisée contre la flavescence dorée
 

Laetitia Sicaud formule un vœu : que les viticulteurs prennent tous conscience « que la prospection flavescence dorée est un travail tout aussi important que la taille de la vigne ». Chargée de mission au BNIC (Bureau national interprofessionnel du Cognac), Laetitia Sicaud anime le groupe technique régional « flavescence dorée ». L’objectif de cette structure créée en 2012 ? Organiser la lutte contre la flavescence dorée dans tout le Bassin viticole Charentes-Cognac.

Aller sur le terrain, être au contact des viticulteurs et chercher des solutions innovantes : c’est ce qui motive Laetitia Sicaud dans son travail au quotidien. La flavescence dorée n’a aucun secret pour elle. La technicienne œuvre à la lutte contre cette maladie depuis 2008, année où elle a démarré sa carrière à la chambre d’agriculture de Charente-Maritime. Elle y restera jusqu’en 2011. Elle rejoint ensuite la Fédération Régionale de Lutte Contre les Organismes Nuisibles (Fredon Poitou-Charentes), puis le BNIC en 2015. Dynamique, elle déploie toute son énergie à la mobilisation des professionnels et au développement de solutions pour leur faciliter le travail de prospection et réduire les traitements insecticides. Dernièrement, elle a mis au point avec la société Advansee un piège connecté pour suivre les populations de cicadelles. Il est en cours de test sur la commune de Triac-Lautrait. Elle travaille également sur les prospections par drones et la proxi-détection avec des capteurs embarqués. 

 


Christelle Stef