X

 
Crédit photo : Laboratoires Dubernet
Matthieu Dubernet
Œnologue libre et indépendant
 

Matthieu Dubernet à la tête des laboratoires Dubernet, groupe familial installé en Languedoc-Roussillon a un credo : « il faut accompagner le vin et ceux qui le font avec un fil conducteur : la liberté et l’indépendance qui garantissent le rôle scientifique et technique d’un laboratoire comme le nôtre. » Pris dans la tempête médiatique suite à la réalisation des dosages de trace de pesticides pour le compte de l’association Alerte aux toxiques, le laboratoire a su poser et défendre son rôle d’expertise, d’indépendance et de rigueur dans cette affaire.

Mais au-delà des débats qui en ont découlé, le laboratoire est surtout un acteur majeur de la montée en gamme des vins du Languedoc, de leur valorisation et au final de la réussite qu’ils connaissent depuis quelques années. Il se prépare déjà aux défis de demain. « On se rend compte que l’on a besoin de repenser les vins languedociens pour qu’ils soient plus personnalisés, singularisés et qu’ils développent davantage de fraîcheur et de subtilité » commente Matthieu Dubernet.

Ce dernier est également convaincu de l’importance du travail au vignoble, ce qu’il appelle « l’agro-œnologie » qui passe par une meilleure connaissance de la nutrition de la vigne (analyses pétiolaires) et du sol avec notamment un travail innovant pour connaitre la vie du sol, indicateur essentiel de la fertilité du sol. Et sans doute l’un des défis majeurs de la viticulture méditerranéenne dans les dix prochaines années.

Matthieu Dubernet construit une œnologie globale au sein de laquelle l’agronomie est déterminante.

 


Marion Ivaldi