X

 
Crédits : Lavinia

Charlotte Servant
Changement de lieu, pas de cap
 

Cette année, le caviste Lavinia a pris un tournant stratégique majeur en choisissant de fermer son magasin historique du boulevard de la Madeleine à Paris pour ouvrir un magasin plus petit à Victor Hugo. D’abord conçu pour être éphémère, ce nouveau magasin devrait bien perdurer, car un bail de dix ans vient d’être signé. C’est Charlotte Servant, PDG de Lavinia, qui a pensé et organisé cette réorientation. La trentenaire négocie ainsi un virage osé, passant d’un espace s’apparentant à un supermarché du vin à une configuration intimiste. Mais ce virage, explique-t-elle, s’inscrit dans l’ADN de l’entreprise. « Lavinia c’est l’attention aux clients, une offre large en termes de services, de conseils, d’organisation d’évènements sur mesure. Pour cela, la Madeleine ne convenait plus, car trop démesuré. Victor Hugo permet la convivialité et l’intimité avec nos clients ».

La nouvelle boutique propose toujours une sélection pointue et le bar à vin offre la carte des vins d’exception et les conseils de sommeliers. Des fondamentaux qu’a su conserver Charlotte Servant dans ce nouveau lieu, tout en permettant de vivre la convivialité et le partage de connaissance du vin de manière plus qualitative. « Nous souhaitons poursuivre la construction du groupe Lavinia, tout en maintenant les valeurs qui sont à son fondement même : le respect du produit et le partage de la passion des vignerons » précisait Charlotte Servant en 2016, alors qu’elle annonçait reprendre le groupe au décès de son père, Thierry Servant, fondateur de la marque. En changeant de lieu, elle réussit ce pari. Et cette nouvelle stratégie pourrait même faire des petits dans d’autres quartiers de Paris.

 


Marion Sepeau-Ivaldi