X

 
Crédits : Piensa Wines

Alejandro María Lopez
Le vin sans préjugé
 

Agé de 42 ans, l’argentin Alejandro Lopez a fondé Piensa Wines en 2016, tout en étant maître de chai au château Gayon (18 hectares de Vignes en Entre-deux-Mers). Cette marque s’illustre par la création de vins jamais élaborés tels que la cuvée Wicked, un assemblage inattendu de vins rouges (65 % merlot et 5 % cabernet sauvignon) et de vins liquoreux (30 % de sémillon botrytisé). Mais avant de se lancer dans ce projet avant-gardiste, il a roulé sa bosse dans différents vignobles du monde : à Bordeaux, à Mendoza et aux États-Unis. Des expériences très diverses, qui l’amènent à exercer tant au vignoble, qu’au chai, au laboratoire d’analyses… mais aussi dans le domaine de l’export, du marketing et de la communication. Bref, il a une connaissance de l’ensemble des métiers de la filière, une vision globale qui le met aussi à l’aise dans une vigne que pour choisir des étiquettes.

Le profil est rare, ses vins tout autant, ancrés dans une approche personnelle très affirmée. « J’aime les émotions. Si j’ai la chair de poule en dégustant un vin, il y a de forte chance que celui qui le boit expérimente la même chose » explique-t-il. Et, poursuit-il, « je laisse la place pour que les consommateurs se fassent confiance et découvre les vins sans préjugés ». De quoi interroger quelque peu l’appellation. « Quand on présente un vin, on est jugé. Quand il y a l’AOC sur l’étiquette on est préjugé ! » Alors il questionne de nouvelles créations pour aller au-delà du classicisme.  Comme Winestellation, avec ses assemblages de plusieurs millésimes pour allier jeunesse et évolutions, et Réminiscence, des microcuvées et essais atypiques (comme du sémillon ayant réalisé sa fermentation malolactique en barrique…).

 


Marion Sepeau-Ivaldi