X

Édition 2016 | Édition 2017 | Édition 2018

Sébastien Bouvet-Labruyère
Le renouveau du vrac rhodanien ?

Photo : Marion Ivaldi.
Âgé de 41 ans, Sébastien Bouvet-Labruyère est devenu à l’été 2018, dirigeant d’Anagram. Cette société est le nom donné à Dolia, l’une des filiales du groupe Raphaël Michel, lors de son rachat par LDI. Également membre du directoire de LDI, Sébastien Bouvet-Labruyère s’est fait une spécialité de piloter des sociétés en redressement.
« C’est un challenge qui me plaît », se confie-t-il. « Reconstituer et remobiliser des équipes, redéfinir la feuille de route stratégique, impulser une nouvelle dynamique et au final obtenir des résultats positifs » sont le moteur de son action. Si Anagram est sa première incursion dans le secteur du vin, il n’en goûte pas moins ses plaisirs. Moulin à Vent et Meursault sont ses coups de cœur, au côté bien sûr, « des Côtes-du-Rhône » souligne-t-il, avec une certaine élégance.

Rédacteur : Marion Ivaldi.