X

Édition 2016 | Édition 2017 | Édition 2018

Pauline Chatin
Vigneronne de la réinsertion

Photo : Montpellier Méditerranée Métropole.
Cette jeune femme de 33 ans, titulaire d'un BTS viti-œno, a créé la première exploitation viticole d'insertion sociale et professionnelle en France : « Vigne de Cocagne ». Un modèle qui existait et fonctionnait déjà en maraîchage et qu'elle a souhaité décliner en viticulture. L'idée : créer une exploitation-école afin de former pendant deux ans des personnes éloignées de l'emploi et, parallèlement, permettre de fournir de la main-d’œuvre compétente à un secteur qui en manque cruellement.
Elle s'est lancée dans ce challenge en novembre 2017, avec son associé vigneron Jean-Charles Thibault, après avoir trouvé des partenaires, créé une SCIC et repris en fermage 7 hectares de vignes à la commune de Fabrègues (Hérault), convaincue par le projet.
Quatre personnes ont pu être accompagnées durant 2018. À terme, l’objectif est d’en former cinq à six simultanément. Mais il leur faut aussi trouver suffisamment de financements et de débouchés pour les futures bouteilles, le tout premier millésime ayant été produit cette année. On ne peut que leur souhaiter de réussir.
Rédacteur : Juliette Cassagnes.