X

Édition 2016 | Édition 2017 | Édition 2018

Laurent Pasquier
Porte-voix des consommateurs

Photo : La Marque du Consommateur.
Durant l’hiver 2019, la Marque du Consommateur va lancer sa première cuvée de vin sous l’étiquette "c'est qui le patron". Commençant par 1 000 hectolitres de Beaujolais en grande distribution, cette référence doit donner aux consommateurs le pouvoir de créer sur-mesure leur vin.
Cocrée en 2013 par Laurent Pasquier, le directeur général de la Marque du Consommateur, l’initiative a connu un vrai succès sur le lait (30 millions de briques ont été commercialisées en 2017). La particularité de la démarche est de proposer sur un internet un questionnaire à choix multiples pour que les internautes choisissent les critères de production durable qu’ils souhaitent rémunérer. Selon les arbitrages, le prix varie. Et le produit fini aussi. Ainsi, le Beaujolais issu de Saint-Vérand est-il certifié Terra Vitis et affiche-t-il un cours supérieur de 40 à 50 % à celui moyen. Une volonté de commerce équitable qui s’inscrit logiquement dans l’économie durable.
Selon le succès de ce premier ballon d’essai, Laurent Pasquier évoque des projets pour l’appellation Ventoux, les IGP Pont du Gard et Pays d’Oc. L’entrepreneur voulant mettre la Marque des Consommateurs au profit de vignobles faisant face à des enjeux de valorisation et de juste rémunération.
Rédacteur : Alexandre Abellan.