X

Menu
 
 

Maxime Toubart
Syndicaliste d’influence

 
Crédit photo : SGV.

Arrivé à la présidence du Syndicat Général des Vignerons de Champagne en 2016, Maxime Toubart marque l’année 2019 avec l’affirmation de la campagne de communication générique sur le Champagne. Mais aussi, parce qu’il recueille (avec Jean-Marie Barillère, avec qui il partage la présidence du Comité Champagne) la position d’Emanuel Macron sur l’opération « Janvier Sec », ce qui lui vaut plusieurs apparitions médiatiques. Installé sur l’exploitation viticole familiale dont la surface se porte aujourd’hui à 5 hectares, Maxime Toubart s’est engagé dans le syndicalisme viticole dès son installation en 2001.

« Je voulais participer à l’engagement collectif » se rappelle-t-il en évoquant ses premiers pas au groupe des jeunes du SGV (dont il prend la présidence en 2007). Un souci du collectif qui lui tient toujours à cœur, lui qui a le goût de l’humain. « Je retiens de nombreux moments de cette année 2019. Mais les moments que j’aime particulièrement sont ceux des rencontres avec les vignerons, de réponses aux questions, d’échanges sur les perspectives ».

Perspectives qui s’avèrent plus difficiles que les années passées avec le ralentissement des ventes de vins de Champagne. De quoi conduire le SGV à mettre en œuvre des actions d’accompagnement des vignerons mais également à travailler la valorisation de l’appellation, à travers la notoriété et la transition environnementale (planification de la fin des herbicides chimiques et certification de l’ensemble des exploitations à horizon 2030). Alors que son mandat sera remis en jeu en mars 2020, son nom est évoqué dans le cadre de mandats nationaux.

 


Marion Sepeau Ivaldi