X

Édition 2016 | Édition 2017

Georges Legrand
Directeur de la maison Boisset

Photographe : Georges Legrand ( gauche) et Michel Duvernois, le directeur de la cooprative Bourgogne du Sud ( droite) posent devant les terres prochainement plantes

L'instigateur des VSIG en Bourgogne

Pour scuriser en quantit et en qualit son approvisionnement en raisins destins l'laboration de mousseux, Georges Legrand, directeur de la maison Boisset, a souhait s'associer avec la cooprative agricole Bourgogne du Sud, pour planter de nouvelles vignes sur des terres agricoles. Une demande d'autorisation de nouvelles plantations en vins de France, pour 65 hectares, a t demande et octroye en 2017. Les vignes vont tre plantes ds mars 2018 par une vingtaine d'agriculteurs. Des surfaces supplmentaires devraient complter le projet si les rsultats sont concluants.
Le petit 'hic' : une partie des terrains concerns se situe proximit immdiate des aires dappellations bourguignonnes de Cte d'Or. Le projet n'a donc pas fait l'unanimit dans le vignoble, loin de l, y compris au sein mme de la famille du ngoce... Depuis l'annonce du projet, un moratoire a t dcid concernant les nouvelles plantations de vignes sans Indication Gographique. L'objectif : laisser aux responsables professionnels le temps de dbattre et trancher la question de laisser s'installer, ou non, ce type de vignoble aux portes des aires d'AOC bourguignonnes...

Rdacteur : Juliette Cassagnes.