Bonjour, vous êtes 119 902 à nous lire chaque semaine. Merci à vous !
Si vous préférez lire la e-lettre en ligne, cliquez ici
LA E-LETTRE de la filière
N° 1088 | 25-10-2019 Espace abonnement
À LA
UNE
23 octobre 2019 Opinions
Méthode champenoise : Ne plus millésimer les vins les sortira-t-il de crise ?
Un chercheur bordelais n'hésite pas à ruer dans les brancards pour pousser le vignoble français à revoir ses stratégies d'adaptation.(...)
DÉSACCORDS
24 octobre 2019 Gens du vin
Démission ou division : Réunion décisive pour l'affaire Grandeau et les vins de Bordeaux
Rendez-vous lundi prochain. Un conseil d'administration crucial de la Fédération des syndicats viticoles bordelais doit se prononcer sur son président, défendu en(...)
 
24 octobre 2019 Oenologie
Vins liquoreux : Le Conseil d'Etat refuse la chaptalisation à deux AOC
Se basant sur la réglementation européenne, la plus haute juridiction administrative ferme toute possibilité d'enrichissement des vins blancs moelleux. Du moins(...)
 
21 octobre 2019 Politique
Réclamé par la filière vin : Le maintien de la taxe INAO stupéfie le gouvernement
Au plus grand étonnement du gouvernement, une levée de boucliers a unanimement repoussé la suppression des cotisations à l'INAO. Les députés du groupe d'étude vigne(...)
 
ACCORDS
21 octobre 2019 Politique
Loi Egalim, directive européenne... La filière vin défend la contractualisation à sa sauce
L'application au commerce vinicole de textes réglementaires prévus pour d'autres filières agricoles créerait de nouvelles charges administratives et pourrait peser(...)
 
21 octobre 2019 Entreprises
Club des PDG : Un nouveau rendez-vous annuel pour débattre des grands enjeux du secteur
Les dirigeants de 27 entreprises vitivinicoles européennes de premier plan se sont rencontrés le 8 octobre à Barcelone pour débattre des grandes menaces, et opportunités,(...)
 
23 octobre 2019 Conjoncture
Dossiers difficiles : Didier Guillaume veut travailler en transparence et en confiance avec la viticulture
Le ministre de l'Agriculture reçu une délégation de responsables professionnels le 22 octobre en fin de journée. Le point sur les échanges avec certains responsables(...)
 
ECHOS DU MONDE
22 octobre 2019 Conjoncture
Pendant 9 mois : Les vins européens dispensés de formalités import après le Brexit
Pour faciliter la transition, le gouvernement britannique veut suspendre l'obligation de formalités administratives pour les vins communautaires. Un dispositif ardemment(...)
 
24 octobre 2019 Conjoncture
Suisse : Les quotas de production diminués pour faire face aux excédents
Le secteur suisse fait face à des problèmes d'écoulement de ses vins et donc de surproduction. De quoi conduire l'interprofession de la Vigne et du Vin du Valais(...)
 
25 octobre 2019 Conjoncture
Export : En août, nouveau ralentissement des importations chinoises
Les importations chinoises de vin poursuivent leur dégringolade au cours des huit premiers mois de l'année, chutant de 16,2 % en valeur par rapport à l'année précédente.(...)
 
Édito
La taxe sur les "vinpops", une brèche dans la taxation des vins ?
Au vu de l’adoption par l'Assemblée nationale de la taxe sur les « vinpops », il vient naturellement à l’esprit une question : l’étau se resserre-t-il ? L’instauration prochaine d’une taxe sur les vins à IG et autres vins de France va-t-elle finir par s’imposer ? Déjà proposé l’année dernière, l’amendement sur les « vinpops » avait été retoqué, car il s’appliquait de façon trop large et la taxe était jugée trop importante, conduisant à tripler le prix de ces vins aromatisés. Ayant revu ses ambitions à la baisse, cette année, l’amendement reçoit l’aval des députés. La taxe est clairement présentée comme un outil comportemental. La validation de son efficacité se fera au regard de l’évolution du volume des ventes. Or, on le sait, les BABV ont du plomb dans l’aile. Après une vague d’euphorie où les achats de rosés pamplemousse gagnaient des parts de marché à tout-va, les dernières années montrent un essoufflement, voire un désintérêt Lire la suite et réagir...


METEO DES VIGNES
Météo des vignes


ANNONCE
intervignes
intervignes
Outil de production fonctionnel et rentable en AOC Bordeaux et Côtes de Bordeaux
Sur la Rive Droite de la Garonne, propriété de 45 hectares plantés...
>> Consulter les 549 offres


AGENDA
Fronsac - Du 26/10/2019 au 27/10/2019
Portes Ouvertes dans les châteaux de Fronsac
Île de France - Du 21/10/2019 au 27/10/2019
Tubula d'Automne by Tavel
Entrevaux (04) - Le 26/10/2019
VINEP - Rencontres du Vin Naturel en Provence


>> Voir tous les événements


Les chiffres
300 : ils étaient 300 dans les rues de Carcassonne pour faire entendre leur mécontentement. Reportée au 24 octobre, cette manifestation s’inscrivait dans la journée de mobilisation nationale du 22 octobre.
3400 : c’est la superficie de plantations nouvelles demandée en 2020 par une AOC. Savez-vous laquelle ? Réponse en cliquant ici. 
2500 : c’est le nombre de visiteurs visés par ce salon aval qui doit se tenir à Montpellier en avril prochain. Et bien que ce soit sa première édition, il change déjà de nom ! Pour savoir pourquoi, cliquez ici.


GENS DU VIN
L
21 octobre 2019 Gens du vin
Bordeaux : L'ancien président des crus classés de Sauternes et Barsac est décédé
Figure du Sauternais, à la tête du domaine familial de Barsac Château de Myrat pendant plus de 20 années, Xavier de Pontac avait dirigé diverses instances de vins (...)
 
Un nouveau dirigeant pour les châteaux Sainte-Roseline et des Demoiselles
25 octobre 2019 Gens du vin
Du Languedoc à la Provence : Un nouveau dirigeant pour les châteaux Sainte-Roseline et des Demoiselles
La famille Bertin-Meunier, propriétaire des Châteaux Sainte Roseline et des Demoiselles, en Provence, et de la société de négoce Roseline diffusion, annonce l'arrivée (...)
 
La sommelière Ann Long gagne le trophée Ruinart
25 octobre 2019 Gens du vin
Champagne rosé : La sommelière Ann Long gagne le trophée Ruinart
Ayant fait la démonstration de sa connaissance des vins rosés, la sommelière a remporté la deuxième édition du concours de dégustation français de la maison champenoise. (...)
 
Autant le dire
En réaction à l’article, « Le ministre renvoie les professionnels à leur responsabilité », Thomas Montagne, ancien président des Vignerons indépendants écrit :  « L’absence de demande d’avances »… ? Il est gonflé le père Guillaume. J’ai dit pendant cinq ans au Conseil Spécialisé que le système des avances était un pis-aller destiné à pallier la carence des services de FAM, et qu’à force de tendre l’élastique, ça finirait par nous péter à la figure. Nous y voilà, mais il ne peut pas dire qu’il n’était pas au courant. 


La question de la semaine
La filière des vin français demande au gouvernement des aides pour palier à la hausse des taxes américaines :
1 Qu'est-ce qu'ils attendent ? La hausse des droits douaniers américains nous touche déjà !
2 Ça ne sera jamais accepté par l'Europe, et les vignobles épargnés...
3 Ils feraient mieux de se mobiliser pour négocier au plus vite la fin de cette surtaxe injuste !
4 Il faudrait déjà que l'administration paie en temps et en heure ses subventions...
>> Je participe à ce sondage


VITIJOB.COM
Formez vous
Les formations
INSTITUT GEORGES CHAPPAZ DE LA VIGNE ET DU VIN
Rattaché à l'Université de Reims Champagne-Ardenne, l'Institut Georges Chappaz de la vigne et du vin en Champagne est une structure fédérative et une vitrine pour les activités de recherche et de formation proposées dans le domaine de la vigne et du vin en Champagne.

Rechercher une formation
Trouvez un emploi
Conseils RH
GF MICHEL CONSEIL
Notre savoir-faire : réussir l'alchimie complexe qu'est le recrutement, et l'intégration d'un candidat au sein d'une entreprise.

Ils recrutent
Directeur (H/F) Directeur (H/F)
Occitanie CDI
Agent commercial (H/F) Agent commercial (H/F)
Toutes les régions (France) Contrat d`agent (commerce)
Ouvrier viticole à la tâche (H/F) Ouvrier viticole à la tâche (H/F)
Grand-Est CDI
Optimisez votre recherche d'emploi

SUIVEZ-NOUS SUR
Merci de ne pas répondre à cette e-lettre, votre demande ne sera pas lue.
Vous pouvez vous désinscrire de la E-lettre de la filière en cliquant ici