LE FIL

Rapprochement en Languedoc

Un nouvel adhérent de poids à la cave coopérative l’Ormarine

Mardi 08 septembre 2020 par Michèle Trévoux

Le rapprochement des Celliers d'Onairac permettra à la cave coopérative de l'Ormarine de mettre en marché 200 000 hl de vin en 2020/2021.
Le rapprochement des Celliers d'Onairac permettra à la cave coopérative de l'Ormarine de mettre en marché 200 000 hl de vin en 2020/2021. - crédit photo : Onairac
La cave l’Ormarine a accueilli pour ces vendanges un nouvel adhérent. L’ensemble représente un potentiel de production de 200 000 à 220 000 hl de vin.

Les Celliers d’Onairac se rapprochent de l’Ormarine. La cave coopérative d’Olonzac rejoint en tant qu’adhérent la cave de l’Ormarine, qui regroupe déjà les coopératives de Pinet, Villeveyrac, Cournonterral, Saint Hyppolite du Fort et Vias. « Nous sommes adhérents pour une période probatoire d’une année. Nos deux coopératives sont très complémentaires que ce soit en termes de cépages et de vins, d’équipements techniques et de marchés. Ce rapprochement nous ouvre de nouveaux débouchés commerciaux et sécurise nos volumes de production. Il va également permettre à l’Ormarine de gagner des marchés qu’elle ne pouvait pas fournir, faute de volume», précise le président Denis Carretier. Le départ à la retraite du directeur en juin dernier, suivi du départ de l’œnologue, a été un autre argument en faveur de ce rapprochement. Une nouvelle œnologue, Adeline Jhean, précédemment responsable technique à la cave de la Malepère, a été recrutée. Pour ces vendanges, les vinifications ont été réorientées avec des itinéraires techniques adaptés aux profils produits recherchés par l’Ormarine.

Une production de vin IGP Pays d'Oc

Les Celliers d'Onairac regroupent près de 300 coopérateurs sur les communes de Beaufort, Oupia et Olonzac, à l’extrême ouest du département de l’Hérault. Sur un peu plus de 1 000 hectares dont la quasi-totalité est irrigable, la coopérative produit 90 000 hl par an, essentiellement en vin de cépage IGP Oc à partir d’une quinzaine de cépages différents (Grenache Noir, Syrah, Petit Verdot, Cinsault, Mourvèdre, Carignan, Merlot, Cabernet Sauvignon, Pinot Noir, Grenache Blanc, Bourboulenc, Marsanne, Roussanne, Vermentino, Macabeu, Sauvignon, Viognier, Chardonnay). Elle vinifie également une petite partie de ses volumes en AOC Minervois. Pour cette récolte, les deux tiers de la production sont certifiés HVE3, autre complémentarité avec l’Ormarine qui plus orientée vers le référentiel Terra Vitis.

 « Olonzac est une cave très bien équipée avec trois centrifugeuses et trois pressoirs dont deux tout récents. Cette période probatoire d’une année, qui pourra être renouvelée, est un bon moyen d’amorcer un rapprochement et d’évaluer toutes les potentialités de cette cave », commente Cyril Payon, le directeur de l’Ormarine.

Grâce à ce nouveau sourcing, le volume de production de l’Ormarine devrait dépasser les 200 000 hl cette année.   

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé