LE FIL

Val de Loire

Festillant, le vin désalcoolisé qui table sur le "janvier sec"

Lundi 23 novembre 2020 par Alexandre Abellan

Festillant indique avoir vendu 1,3 million de col en 2019. « Soit 2,6 bouteilles vendues chaque minute en France ».
Festillant indique avoir vendu 1,3 million de col en 2019. « Soit 2,6 bouteilles vendues chaque minute en France ». - crédit photo : Festillant
Le négoce ligérien Gratien et Meyer inscrit sa marque sans alcool dans le « dry january » pour suivre un phénomène de société.

Pas de concurrence, mais une complémentarité. « Je suis persuadée qu’un consommateur choisit sa boisson en fonction de son humeur. Ce n’est pas parce qu’il achète un jour du Festillant que la veille il n’a pas acheté un crémant Gratien Meyer et que le lendemain ce ne sera pas du cava Freixenet » estime Frédérique Lenoir, la directrice marketing et communication externe du négoce ligérien Gratien et Meyer (filiale française du groupe Henkell et Freixenet).

Travaillant depuis un an la refonte de la marque de vin désalcoolisée (lancée en 2007), le négoce ligérien compte se positionner sur l’évènement controversé du Janvier Sec (ou Dry January), soit le premier mois de la nouvelle année placé sous le signe de la non-consommation d’alcool. « Pour nous, le Dry January est un élément important pour communiquer. De plus en plus de gens se disent qu’ils peuvent faire un jeûne d’un mois pour remettre leur foie en bon état avant de reprendre une consommation plus normale » rapporte Frédérique Lenoir.

Google Adword et box Dry January

Ayant prévu une campagne d’achat de mots clés sur les moteurs de recherche internet en janvier 2021 (en se positionnant sur le Google AdWord de Dry January), Festillant lance une édition limitée de six bouteilles accompagnées d’une boîte de 31 cartes pour motiver ses consommateurs à tenir leur mois de janvier sans boisson alcoolisée. Commercialisée 24,90 €, cette box Dry January se veut un véritable outil de coaching complice avec le consommateur.

« La démarche est bienveillante avec le consommateur. En lui donnant des conseils pour qu’il ne craque pas pendant le mois. Les cartes reprennent des félicitations ("vous avez tenu 15 jours, ça se fête avec du Festillant"), recettes de cocktails sans alcool (ou mocktails) et des pensées en forme de mantras ("au début on vous demandera pourquoi vous le faites, à la fin on vous demandera comment vous l’avez fait") » indique Frédérique Lenoir.

"Vivez sans modération"

Prenant désormais le slogan « vivez sans modération », Festillant suit la tendance des boissons sans alcool pour adultes lancée par les rayons de bières. « Avant les boissons sans alcools étaient réservées aux femmes enceintes et aux personnes sous traitement médical. Désormais ce sont des consommateurs qui en font le choix » analyse Frédérique Lenoir, pour qui le sans alcool « permet de garder le contrôle, de boire autant de verres que souhaité, de rentrer chez soi en voiture… Une boisson sans alcool n’est plus ringarde ou une contrainte. »

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé