LE FIL

Pari d’avenir

Chandon lance son premier vin rouge pétillant de Chine

Mercredi 13 novembre 2019 par Alexandre Abellan

Les raisins de syrah et de marselan utilisés dans cette cuvée sont issus d’achats auprès de vignerons partenaires. Le vignoble du domaine Chandon étant planté pour moitié en chardonnay et pour moitié en pinot noir.
Les raisins de syrah et de marselan utilisés dans cette cuvée sont issus d’achats auprès de vignerons partenaires. Le vignoble du domaine Chandon étant planté pour moitié en chardonnay et pour moitié en pinot noir. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
L’antenne chinoise du groupe LVMH créée une nouvelle catégorie de vins domestiques, avec la bonne couleur et le bon profil pour séduire le marché local.

« Il s’agit du premier vin pétillant produit en Chine. Je suis confiant dans son succès, son style [gustatif] correspond au palais chinois (avec 40 grammes/litre de sucres résiduels) et sa couleur s’inscrit dans la culture de consommation chinoise (à 95 % des vins rouges) » pose Eric Su, le directeur de la production du domaine Chandon China (68 hectares de vignes, province du Ningxia*). Lancé en septembre dernier par le pôle vin du groupe Louis Vuitton Moët Hennessy (LVMH), la cuvée Xi vise dans un premier temps le réseau des cafés, hôtels et restaurants (on-trade). L’ambition de ce nouveau produit étant de créer de nouveaux modes de consommation en Chine, permettant d’ouvrir une nouvelle voie d’accès aux vins effervescents.

A LIRE AUSSI

Machine à vendanger en Champagne 
La CGT Champagne dit non aux essais de Moët & Chandon
Bulles mondialisées
Sybille Scherer préside les 6 maisons Chandon

L’idée de cette innovation a d’ailleurs été soufflée par de premières réussites commerciales. Les domaines Chandon d’Australie et de Californie réalisent déjà des vins rouges effervescents, c’est d’ailleurs « quand la direction de Chandon Australia m’a indiqué que 90 % de ses ventes de rouges pétillants allait en Chine, elle m’a donné l’idée d’essayer de le produire directement sur place » rapporte Eric So. Qui souligne que le style de sa cuvée est différent des équilibres puissants propres aux effervescents rouges australiens (pouvant passer en barriques et intégrer des vins de réserve).

37 euros/col

Non millésimé, ce premier rouge pétillant chinois est issu du millésime 2017, avec un titre alcoolique de 13,5° et un assemblage dominé par le pinot noir (50 %) et complété par de la syrah (30 %) et du marselan (20 %). Ne souhaitant pas donner de volumes de production (« confidentiels »), le domaine Chandon précise commercialiser sa cuvée Xi à un prix conseillé de 288 yuan la bouteille (soit 37 euros) quand son brut est commercialisé 188 RMB (24 €). Pour assurer la réussite du lancement de la cuvée Xi, Eric So précise « demander aux services marketing de ne pas mettre l’accent sur le fait que le vin soit effervescent. Mais d’appuyer sur sa couleur rouge. »

 

* : Ce reportage a été réalisé dans le cadre d’un voyage de presse organisé par le bureau des vins du Ningxia et le salon ProWein (Messe Düsseldorf).

 

Le vignoble du domaine Chandon China affiche un rendement de 10 tonnes de raisin par hectare. « Nous en visons 12 t/ha pour améliorer la qualité de nos vins » confie Eric So, ce 9 novembre dans le Ningxia.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé