Accueil / Comment aller plus loin dans l'utilisation des Biosolutions ? / Sécurisez le positionnement des fongicides et insecticides sur vigne

Optimiser la protection en vigne

Sécurisez le positionnement des fongicides et insecticides sur vigne

De nombreux fongicides et insecticides sont des produits de contact. Les pratiques de pulvérisation peuvent altérer leur efficacité. L’adjuvant STICMAN®, désormais ECOCERT, améliore leur rétention et leur répartition sur la végétation, en conduite conventionnelle comme en agriculture biologique.
Par DE SANGOSSE Le Lundi 14 février 2022
Partage

 Sécurisez le positionnement des fongicides et insecticides sur vigne
L

’EFFICACITE DES PROGRAMMES EST LIEE A PLUSIEURS PARAMETRES ESSENTIELS

Même associé à des produits systémiques ou pénétrants, l’efficacité des programmes de protection dépend de l’efficacité des produits de contact. Leur excellente répartition et leur présence la plus longue possible sur la surface végétale assure un maximum d’efficacité.

Les produits de contact, comme leur nom l’indique, contrôlent le bioagresseur quand ils entrent en contact avec ce dernier. Des insecticides à base de pyrèthre ou des fongicides tels que le cuivre ou le soufre, très largement utilisés en agriculture biologique, sont appliqués en protection conventionnelle pour contrôler les ravageurs ou les maladies. Leur efficacité sera d’autant plus grande qu’une quantité maximale sera retenue sur la vigne, que leur répartition couvrira intégralement la végétation à protéger et que ces produits de protection resteront le plus longtemps possible sur cette végétation.

RETENTION, ETALEMENT, RESISTANCE AU LESSIVAGE POUR UN RESULTAT GAGNANT

Ces trois paramètres sont essentiels à la qualité de la protection et les conditions lors de la pulvérisation ou dans les jours qui suivent peuvent influer fortement sur l’efficacité finale. Il s’agit en premier lieu de retenir la gouttelette de pulvérisation sur sa cible (feuille ou grappe) en réduisant au maximum les pertes liées à la dérive, au rebond ou au ruissellement. Dans un second temps, il faut cibler suffisamment d’impacts / cm² pour couvrir la végétation. Enfin, la résistance au lessivage intervient pour maintenir les produits de protection sur la feuille ou la grappe en cas de précipitations.


STICMAN®, L’ADJUVANT PARTENAIRE DES PRODUITS DE CONTACT

En jouant sur ces trois paramètres, STICMAN® optimise la protection de la vigne.
Les qualités anti-rebond et rétenteur du STICMAN® augmentent la quantité retenue de + 35 % sur les feuilles et de + 60% sur les grappes.

 

STICMAN® possède un pouvoir étalant de x15 par rapport à l’eau permettant ainsi de répartir parfaitement les produits de protection sur l’intégralité de la végétation.

Enfin, en formant un véritable filet protecteur, les matières actives de contact sont protégées du lessivage et la protection est ainsi prolongée.

En résulte donc un haut niveau de performance pour les programmes de protection fongicides et insecticides.

 

UTILISABLE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET CERTIFIE PAR ECOCERT

Aujourd’hui utilisé sur plus d’1,5M d’hectares en France en protection conventionnelle, STICMAN®, adjuvant non classé, est désormais Utilisable en Agriculture Biologique où les seuls fongicides utilisés sont des produits de contact. Les producteurs engagés ont maintenant à disposition une solution, très facile à mettre en œuvre et certifiée par ECOCERT, pour sécuriser leur protection fongicide et insecticide.

 

 

Pour en savoir plus

STICMAN® –  AMM n° 9900394 – 460,35 g/l de latex synthétique – ® Marque déposée et détenteur de l’AMM : DE SANGOSSE SAS. 
P280 : porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/du visage. P302 + P352 : EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU : laver abondamment à l’eau. 
P305 + P351 + P338 : EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer.  SP1 : Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. Éviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes. SPe3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée d’au moins 5 mètres par rapport aux points d’eau sauf si la préparation phytopharmaceutique requiert une zone non traitée plus large. DE SANGOSSE S.A.S au capital de 9 828 225 euros - 300 163 896 RCS Agen - N°TVA intracommunautaire : FR 57 300 163 896. Bonnel - CS10005 - 47480 Pont Du Casse (France) - Tel : 05 53 69 36 30 - Fax : 05 53 66 30 65 - Agrément n°AQ01561 pour la distribution de produits phytopharmaceutiques à usage professionnel. Janvier 2022 - Annule et remplace toute version préalable. Consulter le site www.desangosse.fr
EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement,
Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d'emploi : se référer à l'étiquette du produit et respecter strictement les préconisations. 
Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée. Consultez agriculture.gouv.fr/ecophyto

Précédent
Vous pouvez contrôler l’oïdium avec un soufre 100 % d’origine agricole
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé