Accueil / Comment aller plus loin dans l'utilisation des Biosolutions ? / Li700® STAR pour un désherbage haute PERFORMANCE

Sécurisez le désherbage de vos vignes

Li700® STAR pour un désherbage haute PERFORMANCE

En 2022, le désherbage de la vigne sera au centre de nombreuses interrogations en matière d’efficacité. Les restrictions des doses d’herbicides foliaires vont modifier les stratégies de gestion de la flore. Alors, comment gérer au mieux le salissement sous le rang par les mauvaises herbes ?
Par DE SANGOSSE Le Jeudi 02 décembre 2021
Partage

 Li700® STAR pour un désherbage haute PERFORMANCE
L

a gestion du désherbage sous le rang se complexifie en 2022 avec la réduction des doses d’herbicides foliaires systémiques à 450g de glyphosate par ha et par an. A ces doses, il sera difficile de contrôler des mauvaises herbes plus difficiles (type épilobes, geranium ou même ray-grass). Plusieurs leviers permettront d’obtenir des résultats plus satisfaisants

INTERVENIR SUR DES ADVENTICES JEUNES
La sensibilité des adventices aux herbicides dépend de leur stade de développement. Les jeunes graminées avant montaison (c’est-à-dire avant qu’elles commencent à se redresser et pousser) et les jeunes dicotylédones avant 3-4 paires de feuilles (c-à-d 4 à 5 cm de haut) sont sensibles aux herbicides foliaires à des doses plus faibles. En revanche au-delà de ce stade, leur contrôle sera d’autant plus difficile aux doses autorisées.  

 

ASSOCIER D’AUTRES MODES D’ACTION HERBICIDES
D’autres herbicides à mode d’action racinaire apportent des efficacités complémentaires aussi bien sur graminées que sur dicotylédones et peuvent donc être associés aux herbicides systémiques foliaires en sortie d’hiver ou au printemps pour une gestion plus complète de la flore adventice.

PRIVILEGIER DES CONDITIONS D’APPLICATION OPTIMALES
L’efficacité du désherbage avec des herbicides systémiques foliaires est fortement dépendant de la capacité des substances actives à pénétrer au cœur des adventices et de migrer vers les racines pour une action en profondeur. Par conséquent, on veillera à traiter sur des adventices en bon état végétatif : conditions poussantes (entre 5 et 20°C), pas de stress climatique (conditions sèches sur une longue période ou période de gel avant traitement) et une hygrométrie favorable à la pénétration des herbicides (Hygrométrie supérieure à 70%) au moment du traitement.

UTILISER UN ADJUVANT PENETRANT ET LIMITANT LA DERIVE
L’efficacité de ces herbicides étant directement à la quantité de substance herbicide qui pénètre dans les mauvaises herbes, l’adjuvantation aide fortement à booster l’efficacité finale. En favorisant les points d’entrée des molécules, un adjuvant comme Li700® STAR  permet de contrôler une flore plus difficile à quantité équivalente de substance appliquée et peut remplacer environ 1L/ha d’herbicide systémique. Depuis 2004, l’application de ces herbicides doit être réalisée avec un dispositif limitant la dérive de pulvérisation. Li700® STAR  a été homologué avec la mention officielle de réduction de la dérive permettant ainsi d’être en phase avec la règlementation quel que soit le type de buse utilisé.

Depuis maintenant plus de 10 ans, Li700® STAR, à base de lécithines, a démontré des gains d’efficacité de + 15% avec les programmes herbicides. De plus, son côté limitation de dérive en fait le parfait complément des produits d’épamprage (validé par les firmes commercialisant les spécialités d’épamprage) pour réduire les embruns et préserver ainsi les récoltes. 

Pour en savoir plus

LI 700 STAR ® – AMM n° 2100072 – 488 g/l de lécithine – ® Marque déposée Loveland Products Inc – Détenteur de l’AMM : DE SANGOSSE S.A.S
P280 : Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/du visage. P305+P351+P338 : EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer. SP1 : Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. Éviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes. SPe3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respectez une zone non traitée de 5 m par rapport au point d’eau sauf si la préparation phytopharmaceutique requiert une zone non traitée plus large.

EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement

Précédent
Faites le choix de la sécurité avec LBG-01F34
Suivant
Une stratégie efficace 100 % biocontrôle contre l’oïdium en vigne, c’est possible !
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé