Accueil / Comment aller plus loin dans l'utilisation des Biosolutions ? / LE 846®, le 1er adjuvant thixotrope pour réduire la dose des fongicides vigne

Baisser ses IFT fongicides !

LE 846®, le 1er adjuvant thixotrope pour réduire la dose des fongicides vigne

La viticulture est en pleine transition agro-écologique : concilier production de qualité et limitation de l’impact environnemental de la protection. Comment un simple adjuvant permet de réduire ses IFT fongicides et satisfaire aux exigences de filières qualité sans concession sur l’efficacité.
Par DE SANGOSSE Le Lundi 29 novembre 2021
Partage

 LE 846<sup>®</sup>, le 1er adjuvant thixotrope pour réduire la dose des fongicides vigne
H

VE, SME, VDC, ... : des filières qualitatives en viticulture se développent pour produire des vins en phase avec les attentes sociétales et environnementales. De plus en plus de viticulteurs s’engagent non pas par obligation mais par conviction. Objectif :  produire en réduisant l’impact phytosanitaire. LE 846®, aussi commercialisé sous la marque OLIOFIX®, un adjuvant révolutionnaire permet de réduire les IFT fongicides en vigne sans perte d’efficacité grâce à la thixotropie, une propriété physique utilisée en peinture pour éviter les coulures au service de l’agriculture. LE 846® rend les gouttelettes de bouillie plus visqueuses et celles-ci collent parfaitement à la végétation en réduisant les pertes par rebond ou par ruissellement.

AUGMENTER LA QUANTITE DE FONGICIDE RETENUE DE 40%

En vigne, 30 à 50% de la pulvérisation peut ne pas atteindre sa cible : dérive dans l’air, rebond ou ruissellement. En réduisant fortement toutes ces pertes, LE 846® concentre la bouillie sur la végétation et augmente la quantité retenue d’environ 40% (tests réalisés en 2017 à l’IFV) pour améliorer la protection du feuillage et des grappes contre le mildiou, l’oïdium ou le black-rot. Ainsi la dose de fongicide conventionnel peut être réduite de 25%* sans aucune incidence sur l’efficacité finale. En encadrement de floraison, période de forte sensibilité au maladies, LE 846® va renforcer les programmes fongicides à leur dose habituelle.

PLUS DE 90% DE VITICULTEURS EN REFERONT EN 2022

Commercialisé depuis 2 campagnes sur différents vignobles, LE 846® donne entière satisfaction aux viticulteurs (note globale de 16/20 - enquête 2021) : ils ont noté une meilleure qualité de pulvérisation (moins de dérive, meilleure couverture de végétation) et des résultats d’efficacité à la hauteur des programmes fongicides à pleine dose. Les principales motivations d’utilisation de l’adjuvant étaient de pouvoir baisser les doses de fongicides (75%), d’améliorer l’efficacité des programmes (53%) ou de sécuriser les applications en conditions difficiles (27%).  En réduisant ainsi leur IFT fongicides, les viticulteurs répondent positivement aux exigences des cahiers des charges tels la certification HVE. Au final, 90% d’entre eux continueront à utiliser LE 846® avec leur programme fongicide en 2022.

AUTORISÉ EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE AU 1er JANVIER 2022

Jusqu’à présent réservé aux exploitations viticoles en conventionnel, LE 846® sera autorisé en Agriculture Biologique en 2022 permettant aux exploitations engagées en AB ou en conversion de renforcer leurs programmes de protection à base de soufre et de cuivre.

LE 846® est homologué avec les fongicides sur toutes cultures jusqu’ à 12 applications/ha/an permettant de couvrir l’ensemble des traitements. Il s’utilise à la dose de 1% du volume d’eau et se verse en dernier dans la cuve du pulvérisateur.

* Contacter son conseiller habituel pour adapter la baisse de dose du fongicide aux conditions particulières

Pour en savoir plus

LE 846® OLIOFIX - AMM n° 2190258 – 215.6 g/L esters méthyliques d’acides gras, C16-C18 et C18 insaturés – ® Marque déposée DE SANGOSSE S.A.S – Détenteur AMM : Comptoir Commercial des Lubrifiants – Toxicité chronique pour le milieu aquatique, Catégorie 2    H411 Toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme, P391 Recueillir le produit répandu. P501 éliminer le contenu/le conteneur dans une installation d’incinération agréée, EUH401 Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement, SP1 ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage, SPe3 pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 20 m par rapport aux points d’eau pour les usages sur cultures fruitières et vigne, sauf si la préparation phytopharmaceutique requiert une zone non traitée plus large, SPe3 pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 m par rapport aux points d’eau pour les usages autres que cultures fruitières et vigne, sauf si la préparation phytopharmaceutique requiert une zone non traitée plus large  – Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et respecter strictement les préconisations. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée. Consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto

Précédent
Comment réduire encore ses IFT tout en restant performant ?
Suivant
La confusion sexuelle de CheckMate® Puffer® pour la vigne
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé