Accueil / Comment aller plus loin dans l'utilisation des Biosolutions ? / Comment réduire encore ses IFT tout en restant performant ?

Vers une viticulture durable

Comment réduire encore ses IFT tout en restant performant ?

Près de 97% des viticulteurs français sont dans une démarche active de réduction des phytosanitaires. Si toute la filière est déjà engagée dans la transition agro-écologique, il est néanmoins possible d’aller encore plus loin et d’obtenir des résultats significatifs dans la baisse des IFT avec une utilisation optimale des Biosolutions.
Par DE SANGOSSE Le Lundi 29 novembre 2021
Partage

 Comment réduire encore ses IFT tout en restant performant ?
L

es viticulteurs ont été parmi les premiers à se soucier de la réduction des intrants sur leurs exploitations. En 2020, 20% des produits de protection de la vigne étaient des produits de biocontrôle, un exemple à suivre pour l’ensemble des filières agricoles. Ils disposent en effet d’une large gamme de Biosolutions qui répondent à chaque objectif : baisse d’IFT, gain de rendement, optimisation des itinéraires de protection, gestion des contraintes réglementaires.

Une démarche de co-construction des solutions

Cette dynamique est rendue possible par un partenariat étroit entre les utilisateurs et les concepteurs de solutions innovantes pour nourrir et protéger la vigne tout au long de son cycle de production en respectant l’environnement et la santé des utilisateurs et des consommateurs. L’avis des viticulteurs est en effet essentiel pour confirmer la pertinence d’un itinéraire technique intégrant des Biosolutions et les bénéfices obtenus au fil des campagnes agricoles. Pour aller plus loin, certains viticulteurs se sont engagés dans le réseau des fermes Biosolutions afin de mettre en place des stratégies complètes et maximiser ainsi leurs résultats.

Connaître et combiner les modes d’action

La bonne connaissance des biocontrôles et de leur mode d’action permet de construire des programmes réellement adaptés aux besoins et d’améliorer la baisse des IFT. Tout au long du cycle végétatif, la combinaison des Biosolutions va permettre de maximiser leur intérêt : de la croissance de la vigne, à la protection fongicide, herbicide et insecticide, en passant par le contrôle des ravageurs. Pour aller encore plus loin dans la réduction des intrants, les Biosolutions doivent être combinées dans une approche intégrée : méthodes prophylactiques, monitoring des ravageurs, technologies d’application des produits pour des applications optimisées et de qualité. En fonction du niveau d’intégration des Biosolutions dans les programmes, il est possible d’obtenir jusqu’à -12 IFT par hectare et par an, sans compromis sur l’efficacité.

Pour en savoir plus

Suivant
LE 846®, le 1er adjuvant thixotrope pour réduire la dose des fongicides vigne
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé