LE FIL

Wine Paris 2020

Les vins rosés du Beaujolais mis en pleine lumière

Jeudi 12 décembre 2019 par Alexandre Abellan

« Le rosé est une diversification nécessaire pour nos entreprises » souligne Dominique Piron.
« Le rosé est une diversification nécessaire pour nos entreprises » souligne Dominique Piron. - crédit photo : Inter Beaujolais
L’interprofession va profiter du prochain salon parisien pour affirmer sa capacité à proposer une offre rosée.

Avec deux espaces dédiés aux beaujolais rosés (rosés de caractère et rosés de fête) sur le salon Wine Paris (10-14 février 2020), l’interprofession des vins de Beaujolais (Inter Beaujolais) va pour la première fois déployer un espace conséquent à son offre rosée (après un discret premier coup d’essai lors de Vinexpo Bordeaux).« La consommation de vin rouge a tendance à chuter au profit des blancs et rosés. On voit le train du rosé qui passe, on ne va pas rester béatement à la regarder sans essayer d’y monter » résume Dominique Piron, le président d’Inter Beaujolais.

Déployant son désormais traditionnel stand Beaujonomie, l’interprofession va mettre en avant ses rosés de terroir.  « Le sud du Beaujolais a des sols argilo-calcaires propices à la vinification en rosé du gamay. Ce ne sont pas des rosés tout pâles, ils ont une couleur légère et beaucoup d’arômes » plaide Dominique Piron. Ajoutant qu’avec de petits volumes produits en rosé, « nous n’avons personne à concurrencer en Provence ou Côtes du Rhône ». En 2018, le vignoble du Beaujolais a produit 18 400 hectolitres de rosés (+34 %), dont 5 800 hl de nouveau (+12 %).

Diversification

Cet espace Beaujolais rosé est appelé à se pérenniser lors des prochains évènements commerciaux d’Inter Beaujolais, qui fait de sa diversification en rosés, et blancs, une piste de séduction de nouveaux consommateurs.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé