LE FIL

Interprofession

Julie Rambaud-Texier dirige la relance de la marque des vins de Bordeaux

Jeudi 17 octobre 2019 par Alexandre Abellan

D'expérience, la directrice marketing estime qu'« à l’image des vins de Bordeaux, malgré leur notoriété immense, Danette et Tropicana devaient se réinventer ».
D'expérience, la directrice marketing estime qu'« à l’image des vins de Bordeaux, malgré leur notoriété immense, Danette et Tropicana devaient se réinventer ». - crédit photo : CIVB (Mathieu Anglada)
Diplômée de HEC passée par l’agroalimentaire et les spiritueux, la nouvelle directrice marketing du CIVB doit apporter de nouveaux outils répondant à la crise commerciale actuelle.

Julie Rambaud-Texier vient de prendre la direction du marketing du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB). S’appuyant sur onze ans d’expérience dans l’agroalimentaire (responsable des marques Actimel ou Danette pour le groupe Danone, responsable des marques Tropicana, Alvalle et Naked pour Pepsi…) et deux ans dans les spiritueux (directrice marketing et communication du distributeur Whiskies du Monde), la diplômée de l’école HEC doit faire face à la crise de la commercialisation des vins de Bordeaux. Pour y répondre, Julie Rambaud-Texier compte dans un premier temps définir « une nouvelle plateforme de marque, renforcer le digital et avoir un regard nouveau sur les consommateurs, dont les profils et les actes de consommation sont de moins en moins standardisés » rapporte un communiqué.

Marchés difficiles

Succédant à François Jumeau, qui a quitté son poste en mars dernier*, la diplômée de HEC prend la tête d’un service marketing remanié. Suivant les sept marchés prioritaires du CIVB, Stéphanie Sinoquet suit les marchés français et belges, Patrycja Matyskiewicz s’occupe des Etats-Unis et de la Chine et Frédérique Sipos Amrouni gère le pôle Grande-Bretagne, Allemagne et Japon. Ces sept marchés prioritaires pour les vins de Bordeaux faisant face à des difficultés aussi diverses que variées. Qu’il s’agit du recul des achats en grande distribution, des incertitudes sur le Brexit, de la concurrence des vignobles du nouveau monde, des instabilités géopolitiques… Sans oublier la hausse soudaine des droits douaniers américains. Autant de défis pour les 680 millions de cols produits et commercialisés annuellement par les 5 800 viticulteurs, 300 maisons de négoce et 72 courtiers qui forment la filière bordelaise.

 

* : Après sept ans à la direction marketing du CIVB, François Jumeau a quitté ses fonction en mars dernier. « Dans ses fonctions de Directeur du Marketing, il a œuvré avec implication et efficacité au service des professionnels de la filière des vins de Bordeaux. Il est l’heure à présent de le remercier pour nos échanges enrichissants et pour la qualité des relations nouées avec chacun. Nous lui souhaitons toute la réussite possible dans ses activités à venir » déclarait à l’époque la direction générale du CIVB.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé