Accueil / Commerce/Gestion / Les vins rosés de LVMH mis à plat, en plastique et en plateforme durable en Provence

Château Galoupet
Les vins rosés de LVMH mis à plat, en plastique et en plateforme durable en Provence

Lançant son cru classé avec un positionnement haut de gamme (55 €/col), le groupe de luxe positionne son vin de marque dans une consommation décomplexée (tout en étant valorisée : 25 €/col).
Par Alexandre Abellan Le 04 mai 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les vins rosés de LVMH mis à plat, en plastique et en plateforme durable en Provence
Entre flasque et PET, ces bouteilles veulent se distinguer parmi les autres rosés de marque. - crédit photo : LVMH
P

as de canette, mais une approche tout aussi iconoclaste pour le vin de marque du château Galoupet (69 hectares de vignes), le cru classé de Provence acquis en 2019 par le groupe Louis Vuitton Moët Hennessy (LVMH). Sous l’étiquette "Galoupet Nomade", ce Côtes-de-Provence propose une « bouteille innovante, plate et ultra-légère en plastique 100 % recyclé issu du programme POP (Prevented Ocean Plastic) » indique un communiqué de presse, précisant que le flacon est « entièrement recyclable, elle est 87 % plus légère que la moyenne des bouteilles de vin en verre et 40 % moins épaisse ». S’inscrivant dans une démarche de développement durable, cette bouteille aussi plate que plastique se veut novatrice dans son mode de consommation, pouvant se glisser dans un sac pour une consommation itinérante.

Plus sage, cru classé oblige, la cuvée rosée du château Galoupet ne se veut pas moins vertueuse dans son contenant, avec une « bouteille en verre ambré recyclé à 70 %, qui pèse 499 grammes, contre 770 grammes en moyenne pour une bouteille de rosé » souligne LVMH. En conversion biologique depuis le millésime 2020, le vin de la propriété affiche un prix de vente conseillé de 55 € (avec une commercialisation sélective en restaurants et cavistes), quand le vin "Galoupet Nomade" affiche 25 € (avec une vente exclusivement en ligne dès ce mois de mai).

3 000 cols

Devant devenir un vin de négoce, "Galoupet Nomade" est issu de raisins du château Galoupet pour son millésime 2021. Ayant vocation d’essai, ce tirage est de 3 000 cols.

Progressiste

Se présentant comme un domaine « progressiste » axé sur la « viticulture durable », le château Galoupet accueille 77 ha de bois et dédie 3,5 ha de vignes à la recherche et au développement (notamment pour essayer des cépages résistants au changement climatique, et au manque d’eau chronique de la Provence). « Déterminé à partager toutes ses découvertes, château Galoupet vise à devenir un fleuron du développement durable pour l’industrie, la région et le groupe LVMH » souligne un communiqué.

La propriété est dirigée depuis 2019 par Jessica Julmy, qui pilote également les activités de Moët Hennessy en Provence. Ayant rejoint le groupe de luxe en 2013, elle était auparavant la responsable internationale des ventes de champagnes Krug.

 

Un aperçu de la bouteille aplatie du "Galoupet Nomade".

La bouteille du château Galoupet a la particularité de ne pas être transparente, ne permettant pas de voir la couleur de son vin rosé.

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Raphy Le 06 mai 2022 à 13:49:52
Donc la villageoise était en avance sur son temps ... ?
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé