Accueil / Commerce/Gestion / Bordeaux créé l’évènement multidimensionnel du vin
Bordeaux créé l’évènement multidimensionnel du vin
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Business et œnotourisme
Bordeaux créé l’évènement multidimensionnel du vin

Plus de salon traditionnel, mais un rendez-vous transversal du 16 au 26 juin 2022 pour réunir les décideurs de la filière sur un symposium et des rendez-vous d’affaires sur les vins durables, tout en créant l’évènement touristique, du week-end des Grands Crus à Bordeaux Fête le Vin.
Par Alexandre Abellan Le 15 décembre 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Bordeaux créé l’évènement multidimensionnel du vin
« C’est l’union, l’UBB du vin ici » résume Rodolphe Lameyse (à droite), aux côtés de Bernard Farges, Patrick Seguin, Lydia Héraud, Pierre Hurmic et Brigitte Bloch (de gauche à droite). - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
L

e salon d’affaires Vinexpo Bordeaux disparaît avec le monde d’avant,place aux évènements professionnels et grands publics de la Bordeaux Wine Week du jeudi 16 au dimanche 26 juin 2022 dans la capitale girondine. « Un nouveau temps fort » résume Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, ce 15 décembre en conférence de presse à l’hôtel de ville, qui annonce la création d’« un évènement majeur, aux facettes culturelles, festives, œnologiques, économiques et  scientifiques » ouvert « à toutes les régions viticoles françaises et internationales ».

Le programme présenté démarre par de premiers évènements grands publics du jeudi 16 au dimanche 19 juin dans le vignoble chez 120 adhérents de l’Union des Grands Crus de Bordeaux (UGCB) et dans le même temps sous la bannière Bordeaux le Fête Vin chez les cavistes et restaurants de l’agglomération (avec des concerts et guinguettes, sur un format proche de l’édition de 2021). Du jeudi 23 au dimanche 26 juin, Bordeaux Fête le Vin reviendra sur les quais, « avec plus d’espace et moins de concentration pour donner une vie de village auprès des pavillons » indique la conseillère municipale Brigitte Bloch. La part culturelle de l’évènement s’appuiera sur l’exposition « Picasso et le vin » qu’organise la Cité du Vin (du 15 avril au 28 août 2022), ainsi que sur des expositions et des œuvres d’art incarnant la transition agroécologique du vignoble bordelais ajoute la présidente de l’Office de Tourisme et vice-présidente de Bordeaux Métropole. Le volet scientifique pourra être nourri par l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV) esquisse Lydia Héraud, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine.

Symposium et WOW! meetings

Pour les professionnels, l’évènement sera centré sur la deuxième édition du symposium "Act for Change", le lundi 20 et le mardi 21 juin à la Cité du Vin. Traitant des adaptations de la filière vin face au changement climatique, le programme étudiera « les conséquences du changement climatique sur les entreprises de la production, l’adaptation des produits aux attentes des consommateurs et les conséquences pour les metteurs en marché » indique Rodolphe Lameyse, le directeur général de Vinexposium. L'espace "World of Organic Wines" (WOW) devient un rendez-vous "WOW! meetings" dédié aux « vins bio et certifiés dans une démarche environnementale », qui se tiendra le mercredi 22 et le jeudi 23 juin au Hangar 14. Des soirées de prestige sont également prévues pour ponctuer la Bordeaux Wine Week, avec un dîner de la Jurade de Saint-Émilion déjà annoncé le dimanche 19 juin.

Davos du vin

Même sous un format autre que Vinexpo, « on a estimé que Bordeaux a toujours un rôle à jouer comme plateforme d’échanges et de rencontre pour les acteurs de la planète vin » pointe Patrick Seguin, le président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Bordeaux Gironde (CCIBG). Ayant l’ambition de poser Bordeaux sur l’échiquier mondial, la Bordeaux Wine Week a eu pour surnom de travail « le Davos du vin ». Mais « Bordeaux n’a pas besoin de nom d’emprunt pour rayonner sur le terrain vitivinicole » précise Pierre Hurmic, qui souligne l’esprit d’union présidant à ce projet multidimensionnel.

Une réunion de toutes les bonnes volontés déjà formée pour porter la candidature de Bordeaux comme ville d’accueil de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV), qui a été attribuée à Dijon (pour une installation en 2024). « Nous avons tous fait bloc pour obtenir ce siège de l’OIV à Bordeaux. Nous étions parfaitement légitimes, nous ne l’avons pas obtenu. Je ne vais pas dire pour des raisons qui nous échappent, politiquement elles ne nous échappent pas » tacle le maire écologiste Pierre Hurmic, en référence au poids supposé du maire de Dijon, François Rebsamen, dans la décision de l’exécutif. « On passe à autre chose » renchérit Patrick Seguin, indiquant que les locaux proposés place de la Bourse sont désormais loués.

Source d’inspiration

Premier évènement reliant toutes les dimensions de la filière vin, la Bordeaux Wine Week compte devenir annuelle. Et pourquoi pas inspirer d’autres capitales du vin. « On serait ravi qu’il puisse y avoir d’autres évènements comme celui-ci ailleurs, dans d’autres pays producteurs européens. Ce serait affirmer la place du vin dans notre société. Plus particulièrement au moment où l’Europe se pose la question de l’alcool dans la consommation souligne lance Bernard Farges, le président du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB).

Pour les vins de Bordeaux, ce premier évènement sera également l’occasion d’affirmer sa transition agroenvironnementale auprès des professionnels et du grand public. Comme l’annonce Pierre Hurmic, « cette manifestation mettra en avant, et j’y tiens tout particulièrement, l’engagement du vignoble, notamment bordelais, en matière de certification bio et écoresponsable ; et valorisera les efforts entrepris dans le monde du vin. Je sais combien la filière vitivinicole s’engage pour répondre efficacement aux enjeux sociétaux majeurs, en particulier en matière de réduction d’usage des produits phytosanitaires, comme la préservation des ressources naturelles. »

 

Et Wine Paris & Vinexpo Paris ?

Alors que la situation sanitaire française reste incertaine, la tenue du salon Wine Paris & Vinexpo Paris du lundi 14 au mercredi 16 février 2022 n’est pas remise en cause rassure Rodolphe Lameyse, soulignant que la situation épidémique du coronavirus est suivie avec attention : « il n’y a pas de problématique de jauges et d’espace pour les évènements professionnels. Le sésame reste le passe sanitaire. » Indiquant que des échanges réguliers ont lieu entre les organisateurs et les autorités publiques, Patrick Seguin reconnaît que « l’on en saura plus après les fêtes, comme tout le monde ».

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé