LE FIL

Bordeaux et Cadillac

Deux présidents d’AOC poursuivis pour "enrichissements irréguliers" de leurs vins

Lundi 03 février 2020 par Alexandre Abellan

Marc et Jean Médeville sont convoqués par la justice pour une affaire de fraudes et falsifications révèle le Sud-Ouest.
Ces responsables viticoles sont convoqués par le tribunal correctionnel bordelais pour des ajouts de saccharose contraires à la réglementation.
Ce contenu Deux présidents d’AOC poursuivis pour "enrichissements irréguliers" de leurs vins est réservé aux abonnés payants Vitisphere et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere La Vigne 100% numérique (formule web)
- 100 % des contenus du site avec accès aux archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre La Vigne Vitisphere Intégrale (formule papier + web)
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
DECOUVRIR VITISPHERE
Vous souhaitez découvrir gracieusement
Vitisphere pendant 1 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Vous devez être abonné pour pouvoir commenter ce contenu payant
VOS RÉACTIONS
Zorro Le 13 février 2020 à 19:02:40
Il faut être très prudent, car selon les Fraudes quand vous chaptalisez une cuve de 200 hl vous devez y mettre directement le sucre. Si vous prélevez un cuvons de 5 hl dans lequel vous mélangez le sucre destiné à la cuve de 200 hl, ces 5 Hl sont surchaptalisé, donc illégaux, quand vous les ré-incorporez à la cuves de 200 hl, elle contient donc un lot illégal de 5 Hl, et en conséquence cela rend ces 200 Hl illégaux. Et avec les assemblages éventuel, l'intégralité du chai devient illégal. Quand on arrive à ce degrés de réflexion, on arrive près du néant, j'espère qu'un jour ils devront répondre de harcèlement moral. Agriculture 1 suicide tout les 2 jours aucun procès. France télécom 30 suicides en 18 mois un procès pour l'exemple (...)
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé