Accueil / Politique / En 2020, les rendements alsaciens seront fixés à partir d'un indicateur économique
En 2020, les rendements alsaciens seront fixés à partir d'un indicateur économique
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Retour à l'accalmie ?
En 2020, les rendements alsaciens seront fixés à partir d'un indicateur économique

En se dotant d’un outil d’aide à la décision économique, la profession veut dépassionner les débats en vue de la fixation du rendement annuel.
Par Christophe Reibel Le 13 novembre 2019
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
En 2020, les rendements alsaciens seront fixés à partir d'un indicateur économique
La fixation des rendements en Alsace a été très débattue cette année. L'apaisement viendra-t-il de l'OAD suggéré par l'Inao ? - crédit photo : DR
L

e principe de la mise en place d’ici janvier 2020 d’un indicateur qui permettra à la profession de décider sereinement chaque année de la demande de rendement à présenter à l’Inao a été approuvé le mardi 5 novembre 2019 à Colmar par le CRINAO Alsace réuni en présence de Christian Paly, président du comité vins et spiritueux de l’Inao. Production, coopération et négoce ont donné leur accord par 16 voix pour, 1 contre et 6 abstentions à ce outil d’aide à la décision économique. Il sera basé sur la moyenne quinquennale de vente augmentée d’un stock de sécurité. Les détails de fonctionnement doivent être précisés. La fixation d’un rendement par cépage est une piste envisagée. Dans l’immédiat, elle pourrait concerner des cépages considérés en surstock comme le pinot gris et le gewurztraminer et dans une moindre mesure le pinot noir. « Le rendement sera à construire collectivement. Cela s’appliquera à partir de 2020 » indique Jérôme Bauer, président du CRINAO.

Compromis

L’adoption d’une telle mécanique décisionnelle a été le préalable au ralliement de toutes les familles professionnelles à une demande régionale de rendement de base en AOC Alsace et crémant d’Alsace de 80 hl/ha en 2019. Le 6 septembre dernier, la réticence du comité national vins de l’Inao à accepter une demande quasi similaire (80 hl/ha assorti d’un VCI de 5 hl/ha) avait créé de fortes tensions dans le vignoble. La perspective d’une nouvelle approche de la fixation du rendement doit être le compromis pour que le comité national du 14 novembre valide cette seconde proposition de rendement 2019 pour l’Alsace.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé