LE FIL

Cognac

Christophe Véral préside le syndicat des viticulteurs

Lundi 05 juin 2017 par Alexandre Abellan

À 50 ans, le poitevin a eu une première carrière dans l’hôtellerie et la restauration avant de devenir viticulteur charentais il y a une vingtaine d’années.
À 50 ans, le poitevin a eu une première carrière dans l’hôtellerie et la restauration avant de devenir viticulteur charentais il y a une vingtaine d’années. - crédit photo : UGVC/Christophe Petit Tesson
Le vigneron devient le troisième président du syndicat unitaire charentais, avec à sa feuille de route le nouveau Business Plan et le cloisonnement des autorisations de plantation.

Tout juste élus ce 24 mai, les 54 membres du conseil d’administration de l’Union Générale des Viticulteurs pour l’AOC Cognac (UGVC) ont choisi parmi eux, ce premier juin, Christophe Véral pour les présider. Il succède à Stéphane Roy, qui n’avait pas souhaité se représenter, tout en souhaitant rester impliqué dans la prochaine mise à jour du Business Plan interprofessionnel. Le mandat de trois ans de Christophe Véral commencera d’ailleurs par les travaux sur le nouveau plan de l’eau-de-vie charentaise, qui va accueillir, en novembre prochain, le nouveau président de l’interprofession, un négociant. En attendant, Christophe Véral devra suivre la conclusion du fameux dossier des « vautours », qui l’a déjà mobilisé quand il était simple administrateur de l’UGVC.

"Cognac, ce n’est pas ça"

« Les transferts de plantation touchent à l’intégrité de nos productions, en faisant baisser les rendements de ceux qui jouent le jeu collectif » estimait Christophe Véral en janvier dernier, avant la résolution du dossier par le ministère de l’Agriculture. À l’occasion de la renégociation financière de la Politique Agricole Commune (PAC), la réintégration par le parlement européen du statut de vignobles aptes à la production d'eaux-de-vie de vin permettrait de cloisonner définitivement les autorisations de plantations. Et de piloter à terme un contingent de plantations nouvelles spécifiques à l’AOC Cognac, ce qui est un objectif affiché de l’UGVC et ses élus.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé