Bonjour, vous êtes 118 770 à nous lire chaque semaine. Merci à vous !
Si vous préférez lire la e-lettre en ligne, cliquez ici
LA E-LETTRE de la filière
N° 1147 | Vendredi 29/05/2020 Espace abonnement
À LA
UNE
29 mai 2020 Politique
Plan d'urgence : Distillation de crise de 58 €/hl pour les vins sans IG et 78 €/hl pour les AOP/IGP
Le gouvernement vient de présenter ses mesures sectorielles à la filière vin, qui acte également des avancées sur l'aides aux distillateurs (10 millions €), le stockage(...)
FACE À LA CRISE
29 mai 2020 Politique
Sortie de crise : L'Occitanie détaille son budget de soutien à la filière vin
La Région a décidé de réserver 5,5 des 7 millions d'euros exceptionnellement débloqués aux entreprises vitivinicoles. Elles pourront demander ces aides dès le 1er(...)
 
29 mai 2020 Politique
Champagne : Difficiles négociations sur le rendement 2020
Les négociations sur les rendements 2020 se poursuivent au sein de l'interprofession, avec un durcissement des positions du négoce. Les décisions définitives seront(...)
 
Vendredi 29 mai 2020
Communication rédigée par LAFFORT®
VEGEFINE®
communication
COLLAGE DES MOÛTS ET DES VINS : LA GAMME LAFFORT® À BASE DE PROTÉINES VÉGÉTALES ÉVOLUE.
Issu du développement de notre équipe R&D, VEGEFINE® est une formulation 100% à base de protéines végétales (...)

28 mai 2020 Marketing
Suite au Covid : L'interprofession des vins de Provence réoriente son budget vers le local et l'oenotourisme
Une partie du budget communication du Conseil interprofessionnel des vins de Provence (CIVP) initialement affecté à l'export et à des opérations événementielles(...)
 
ENTREPRISES
29 mai 2020 Entreprises
-30 % sur le 2019 : Pontet-Canet vend 100 % de ses primeurs en 3 heures
Premier grand cru classé à se lancer dans cette campagne des primeurs de toutes les incertitudes, la propriété de Pauillac mise avec succès sur l'accessibilité avec(...)
 
25 mai 2020 Oenotourisme
Crise du coronavirus : Hervé Novelli confiant dans la possibilité d'aider l'activité oenotouristique
Le président du Conseil Supérieur de l'oenotourisme constate que le vignoble va être exclu du plan de soutien interministériel à la filière touristique, mais se montre(...)
 
26 mai 2020 Marketing
Rencontre offre/demande : Le premier salon Hopwine en ligne avec ses objectifs
Proposant une alternative aux annulations de salons suite à l'épidémie de coronavirus, l'évènement numérique a rassemblé 150 stands et 3 800 visiteurs.(...)
 
CONJONCTURE
28 mai 2020 Gestion Foncier
Marché à l'arrêt : Le dynamisme du foncier viticole 2019 semble bien loin à l'heure du covid-19
Retour en infographies sur les évolutions du cours des vignes constatées par les SAFER l'an passé, globalement à la hausse hors Bordeaux et Champagne. Sans échapper(...)
 
25 mai 2020 Avis d'Expert
Tendances pérennes ? Comment le confinement a-t-il impacté la consommation française de vins ?
La situation inouïe à laquelle les Français ont dû faire face pendant deux mois a-t-elle réellement bouleversé leurs habitudes de consommation ? C'est ce qu'a voulu(...)
 
27 mai 2020 Vitisphere TV
A voir ou revoir : Découvrez le replay du webinaire « Impact du Covid-19 sur les marchés vins et spiritueux en zone Rhénane »
Pour suivre, revoir, partager le webinaire sur l'impact du Covid-19 sur les marchés vins et spiritueux en Allemagne, Autriche, Belgique, Pays-Bas Luxembourg, Slovénie(...)
 
Édito
Encore un effort
Le plan gouvernemental à destination de la filière viticole ne sera qu’une aide de quelques dizaines de millions d’euros, un peu maigre face aux aides accordées à d’autres secteurs industriels. A l’arrachée, la filière est parvenue à convaincre l’Etat de financer une distillation de crise ainsi qu’une aide au stockage des vins. C’est déjà ça, penseront certains ! Mais, le plan est loin d’être massif et à la hauteur des espérances des vignerons qui ne voient plus d’argent entrer dans ses caisses depuis mars. Par ailleurs, il laisse des flous concernant son application, notamment sur les volumes qui seront distillés, sans parler des modalités d’exonération des charges. Il faudra attendre encore, comme souvent… Les opérateurs devront intégrer une incertitude de plus et assumer le décalage entre le temps des décisions politiques et celui de la réalité économique. Ensuite, la distillation est loin de faire l’unanimité. Elle donne un index de prix plancher bas, ce qui risque de tirer le marché vers le bas. Si les volumes sont au rendez-vous à la vendange 2020, la spirale de la déflation pourrait bien s’enclencher. Alors qu’il n’y a toujours les signaux positifs sur la reprise des marchés exports sont toujours peu actifs, la filière pourrait bien s’as Lire la suite et réagir...


METEO DES VIGNES
Météo des vignes


ANNONCE
vinokaz
vinokaz
Pera - Pressoir - 1000
Pressoir continu à impulsion Marque : PERA modéle 1000 CARACTERISTIQUES...
>> Consulter les 435 offres


Les chiffres
25 juin 2020 : c'est la date du délibéré du procès des frères Médeville. Les peines demandées sont particulièrement lourdes. 
5 octobre 2020 : c'est la date à laquelle les vins de Beaujolais nouveau pourront être mis sur le marché, soit une semaine d'avance. Pourquoi ? Cliquez ici pour le savoir.
1 janvier 2021 : c'est la date à laquelle les vins devront clairement afficher leur pays d'origine. Et ce même s'ils sont vendus au pichet. Une nouvelle loi votée.


GENS DU VIN
"Distiller est un constat d
27 mai 2020 Opinions
Bernard Jacob : "Distiller est un constat d'échec structurel que certains ne veulent pas entendre"
Premier opérateur des vins du val de Loire, le directeur général du groupe Orchidées dresse un état des lieux sans concessions de la filière à l'heure de la crise (...)
 
"Il faut une réponse immédiate à la crise, mais le vignoble bordelais doit accélérer sa conversion environnementale"
28 mai 2020 Opinions
Véronique Hombroekx : "Il faut une réponse immédiate à la crise, mais le vignoble bordelais doit accélérer sa conversion environnementale"
Pilotant la gamme Mouton Cadet, la directrice générale du pôle marques de Baron Philippe de Rothschild reconnaît la nécessité d'une distillation de crise pour apurer (...)
 
"Je ne suis pas inquiet, si l
26 mai 2020 Opinions
Gérard Bertrand : "Je ne suis pas inquiet, si l'on règle le problème des surstocks de vin"
Toujours plus occitan, le négociant partage sa stratégie de leader du pack languedocien pour sortir de la mêlée du coronavirus. Partisan d'une distillation valorisée (...)
 
Autant le dire
En réaction à l’article, "Pas de commandes de vins par des restaurateurs avant le 15 juillet", Craoux écrit : Par ces temps difficiles, où tout semble bloqué, j'observe une situation constante : au supermarché Leclerc de mon coin, les 2 rosés MDD de l'enseigne - IGP Oc merlot 2019 et syrah 2019 - sont tjrs en rupture .. à 1,99€ la bouteille, le rapport qualité/prix/plaisir est indéniable ! Ce qui est loin d'être le cas pour les autres rosés (ex : 5€ pour un IGP d'assemblage Terre du Midi dont la seule vertu est son flacon atypique !). Oui, je trouve d'une manière générale que l'offre en vins à IG met le curseur prix bien trop haut sans qu'on sache ce qu'il en sera du plaisir à l'arrivée ! Un Directeur de l'INAO avait voulu en son temps (Alain Berger) reposer la question d'une nécessaire corrélation entre label AOC et qualité approuvée ... ce qui aurait nécessairement conduit à réformer gravement les paisibles modalités de l'agrément. Il a été écarté. En 2020, la filière ne pourrait-elle pas enfin s'interroger sur ce qu'apporte réellement un contrôle interne sans exigence ?


La question de la semaine
La campagne de distillation des vins excédentaires va s'ouvrir début juin auprès de FranceAgriMer :
1 Enfin, je vais pouvoir vider mes cuves pour la prochaine vendange et assurer de la trésorerie pour les prochaines traites.
2 Très peu pour moi, je vais faire appel au stockage privé et à la vendange en vert.
3 Ce ne sera pas suffisant, il faut prévoir une campagne d'arrachage pour rééquilibrer l'offre.
4 FranceAgriMer devrait en profiter pour réformer ses modalités d'aides à la promotion et à l'investissement...
>> Je participe à ce sondage


VITIJOB.COM
Formez vous
A vos agendas
Paris 4eme
22/06/2020 au 22/06/2020
Formation en Neuroenologie par l'école du nez : les neurosciences au service du vin
Talence
03/06/2020 au 03/06/2020
Webinar : découvrez le programme Wine and Hospitality KEDGE & EHL
Les formations
ISV - Institut Supérieur du Vin
Situé en plein coeur de Montpellier, l'Institut Supérieur du Vin a pour vocation de former les futurs cadres de la filière vins.

Rechercher une formation
Trouvez un emploi
Conseils RH
VIDAL ASSOCIATES Consulting & Search
Leader européen dans l'approche et la sélection de talents dans les métiers du vin et des spiritueux, VIDAL ASSOCIATES Consulting & Search accompagne les entreprises en France et à l'international depuis plus de 25 ans.

Ils recrutent
Conseiller - Technico commercial (H/F) Conseiller - Technico commercial (H/F)
Nouvelle-Aquitaine CDI
Aide comptable (H/F) Aide comptable (H/F)
Bourgogne-Franche-Comté CDD
Commercial tonnellerie (H/F) Commercial tonnellerie (H/F)
Nouvelle-Aquitaine CDI
Stage : Accueil caveau (H/F) Stage : Accueil caveau (H/F)
Occitanie Stage
Vendeur au caveau (H/F) Vendeur au caveau (H/F)
CDD
Optimisez votre recherche d'emploi

SUIVEZ-NOUS SUR
Merci de ne pas répondre à cette e-lettre, votre demande ne sera pas lue.
Vous pouvez vous désinscrire de la E-lettre de la filière en cliquant ici