LE FIL

Sortie de crise

L'Occitanie détaille son budget de soutien à la filière vin

Vendredi 29 mai 2020 par Marion Bazireau

Contexte oblige, René Moreno a fait ses annonces lors d'une Assemblée virtuelle de Vinséo.
Contexte oblige, René Moreno a fait ses annonces lors d'une Assemblée virtuelle de Vinséo. - crédit photo : Marion Bazireau
La Région a décidé de réserver 5,5 des 7 millions d'euros exceptionnellement débloqués aux entreprises vitivinicoles. Elles pourront demander ces aides dès le 1er juillet.

Vice-Président de la Commission Viticulture de la Région Occitanie, René Moreno est intervenu lors de l’Assemblée Générale de Vinséo, ce 28 mai, pour détailler le budget exceptionnellement débloqué par la Région pour aider la filière vin à sortir de la crise. « A l’issue de discussions ayant impliquées l’ensemble des interprofessions, la Chambre d’agriculture et toutes les fédérations de métier, caves coopératives, négociants et vignerons indépendants, l’Occitanie est la première région à dégainer, s’est-il satisfait, en présentant un plan de relance de 7 millions d’euros qui doit permettre à la filière de reconquérir des parts de marché en France et à l’export. »

Vendre un maximum de bouteilles

Disponible à compter du 1er juillet, cette enveloppe va d’abord profiter aux entreprises. 5,5 millions d’euros leurs sont réservés. « Petits vignerons comme gros négociants doivent pouvoir vendre un maximum de bouteilles pour asseoir la viticulture régionale » a précisé René Moreno. 1 million d’euros doivent aider les interprofessions à communiquer. La Région se réserve 500 000 euros pour mettre en avant l’ensemble de la production agricole et agroalimentaire, « au travers d’une campagne « Consommons Occitanie » », et promouvoir l’œnotourisme.

Pour faire leur demande d’aide, les entreprises devront se rendre sur les plateformes dématérialisées des quatre interprofessions du bassin (l’Interprofession des Vins du Sud-Ouest, le Comité Interprofessionnel des Vins du Languedoc, le Comité Interprofessionnel des Vins du Roussillon et l’Interprofession des vins de pays d’Oc IGP).

Ce dispositif doit durer 18 mois. En pratique, quand une entreprise investira 1 €, la Région apportera 1 €, portant l’effort collectif à 14 millions d’euros.

« Dans une filière viticole d’Occitanie parfois tumultueuse » René Moreno a tenu à souligner une « vraie réussite collective. »

L’Hérault donne un coup de pouce supplémentaire à la filière

Yvon Pellet, Conseiller départemental de l’Hérault, a annoncé une autre bonne nouvelle. « Le 25 mai, le Département de l’Hérault a voté un plan de soutien à l’agriculture de 1 750 000 euros, avec une ligne prévisionnelle de 1 millions d’euros pour la viticulture, qui sera abondée en 2021, car il est fort à parier que nos soucis ne s’arrêteront pas à la fin de l’année. »

Ce million bonus permettra de prendre en charge les frais liés aux PGE, d’accorder une aide supplémentaire à la distillation, ou aux coûts de stockage.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé