Accueil / Oenologie / Un pressurage automatiquement adapté au profil de vin souhaité
Un pressurage automatiquement adapté au profil de vin souhaité
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Innovation
Un pressurage automatiquement adapté au profil de vin souhaité

Diemme Enologia, WineGrid et G3 travaillent sur un système capable d’adapter sans intervention humaine les cycles de pressurage grâce à des capteurs de pH, turbidité, potentiel rédox, conductivité, polyphénols totaux, et d’absorbance.
Par Marion Bazireau Le 15 novembre 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un pressurage automatiquement adapté au profil de vin souhaité
Pour l’heure, les partenaires finalisent dans l’hémisphère sud un système manuel, permettant à l’opérateur de consulter données recueillies par le Digital Juice, installé sur n’importe quelle marque de pressoir pneumatique. - crédit photo : Diemme Enologia
L

a collaboration a du bon. Le système Digital Juice, co-développé par Diemme Enologia, WineGrid et G3, s’est fait remarquer par le jury du concours innovation du Simei, gros salon italien de machines pour l'œnologie et pour la mise en bouteille en cours à jusqu’au 18 novembre à Milan.

Spécialisée dans la surveillance à distance des vinifications, la société portugaise WineGrid a développé plusieurs capteurs recueillant des données de pH, de turbidité, de potentiel rédox, conductivité, de teneur en polyphénols totaux, et d’absorbance à 420, 520 et 620 nm. « Toutes ces données sont analysées par les algorithme mis au point aux Etats-Unis par G3 » indique Giuseppe Melandri, directeur de Diemme.

L’objectif est d’aider l’œnologue à séparer ses jus au bon moment ou à bien régler ses cycles de pressurage. « Si la couleur est trop élevée, il pourra par exemple diminuer les montées en pression ou la fréquence des rebêches ».

Intelligence artificielle

Les partenaires vont poursuivre leurs essais lors de la prochaine vendange de l’hémisphère sud. « L’intelligence artificielle doit nous permettre de rendre le système 100 % autonome, capable d’adapter automatiquement les cycles de pressurage de n’importe quel modèle pneumatique aux profils de vins souhaités par l’œnologue, ce dernier pouvant contrôler le bon dérouler des opérations depuis un smartphone, une tablette, ou un PC » dévoile Giuseppe Melandri.

Diemme et ses confrères ont déjà déposé plusieurs brevets et espèrent une commercialisation à grande échelle de la version manuelle du Digital Juice au second semestre 2023.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé