Accueil / Viticulture / Les incendies du Médoc épargnent les vignes et leurs raisins 🍇☁️🔥
Les incendies du Médoc épargnent les vignes et leurs raisins 🍇☁️🔥
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Soulagement
Les incendies du Médoc épargnent les vignes et leurs raisins 🍇☁️🔥

Nouveaux feux de forêts à proximité du vignoble girondin, pour l’instant dans des conditions ne mettant pas en péril les vignobles et n'enfumant par leur vendange en cours pour ce prometteur millésime 2022.
Par Alexandre Abellan Le 13 septembre 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les incendies du Médoc épargnent les vignes et leurs raisins 🍇☁️🔥
Les sapeurs-pompiers interviennent depuis hier après-midi dans le Médoc. - crédit photo : Service Communication-Protocole Sdis33
D

epuis ce lundi 12 septembre après-midi, 1 300 hectares de bois sont partis en fumées dans la zone de Saumos indique la préfecture de Gironde, faisant état de 340 pompiers mobilisés ce lundi 13 septembre à 8h30 (trois hélicoptères bombardiers d’eau, deux Canadairs et un Dash sont mobilisés ce matin). Les services de l’État estime qu’il est encore trop tôt pour dire si des vignes sont à proximité des deux. Sur les cartes, il apparaît que les premières vignes sont à 20 km de Saumos, au niveau d’Arsac.

« Le feu se développe au milieu du passif forestier médocain (Saumos et bordure de Sainte Hélène). On est encore loin du vignoble » note Philippe Abadie, le directeur du Pôle Entreprises de la Chambre d'Agriculture de la Gironde, ajoutant que « les vents sont tournants après avoir été orientés vers l'ouest au début ». À une trentaine de kilomètres de Saumos, un opérateur témoigne que les vignes de Margaux ne sentent aucune odeur de fumée en cette période de vendanges du millésime 2022. Avec des vents orientés au moins un temps vers le Nord, il n'y a pas plus qu'une légère odeur de brûlé qui se ferait sentir à Pauillac.

Mégafeux

Rassurantes à l’heure actuelle, ces nouvelles du vignoble médocain arrivent après le don de 5 000 bouteilles des châteaux de Bordeaux pour remercier les pompiers mobilisés lors des mégafeux de cet été (7 000 ha en juillet à La Teste-de-Buch, 13 800 ha en juillet et 7 400 ha en août à Landiras). Les goûts de fumée s’annoncent localisés sur les zones du Sud-Gironde enfumées, avec des outils de mesure des risques et de correction des déviations pour éviter tout impact notable sur les vins. Sec et solaire, le millésime 2022 en cours de récolte est qualitatif, avec des niveaux de maturité prometteurs. Précoce, la vendange devrait s'achever avant la fin du mois de septembre pour les rouges.

Face aux feux en cours, 540 personnes sont actuellement évacuées de leurs domiciles. La préfecture précise que « 4 maisons et divers bâtiments (cabanes, hangars, grange) ont été détruits » et que « la route départementale D5 et la piste cyclable RD821 sont fermées ». 

 

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé