Accueil / Viticulture / La vigne pousse vite et en pleine santé en Touraine
La vigne pousse vite et en pleine santé en Touraine
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Millésime 2022
La vigne pousse vite et en pleine santé en Touraine

La chaleur de mai a dopé la croissance de la vigne et des cépages sont déjà en fleur. Dans le Loir-et-Cher, les vendanges pourraient commencer dès la fin août. Le millésime s’annonce bien, dans des conditions phytosanitaires bien plus sereines qu’en 2021.
Par Ingrid Proust Le 30 mai 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La vigne pousse vite et en pleine santé en Touraine
Les sorties de grappes sont belles et le risque de maladies est pour le moment très limité en Indre-et-Loire et en Loir-et-Cher. - crédit photo : Ingrid Proust
«

 Les vignes ont vite poussé et les sorties de grappes sont belles. Malgré le gel, qui nous a fait je pense 10 à 15 % de dégâts, on peut faire une bonne année. Et avec la sécheresse, l’herbe ne se développe pas et le mildiou est absent ». A Saint-Nicolas-de-Bourgueil, François Jamet a le sourire face à ses vignes. Dans le Bourgueillois, des cabernets francs ont fleuri dès le 17 mai. « Au vu des dates de floraison généralisée sur cabernet franc depuis 2002, 2022 annonce un millésime aussi précoce que 2011 et 2020 », signale l’équipe viticole de la chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire.

« L’année est précoce et la précocité est toujours bon signe, déclare Benoît Gautier, président de la Fédération des associations viticoles 37-72 et vigneron à Vouvray. Les vignerons sont parfois débordés par la croissance de la vigne. La charge est différente selon les cépages et les parcelles qui ont été touchées ou non par le gel. La très faible pression sanitaire et donc la forte baisse des traitements par rapport à il y un an sont aussi des points très positifs pour nous ».

Pour les conseillers viticoles de la chambre d’agriculture tourangelle, « les belles sorties de grappes semblent montrer que la vigne compense face à la faible production de 2021 liées aux aléas climatiques ».

Vendanges début septembre

Dans le Loir-et-Cher, en AOC Touraine, la vigne est également en avance par rapport à la moyenne des dernières années. « Les chardonnays, les gamays sont à pleine fleur, les pinots noirs sont fleuris à environ 30 %, le sauvignon commence sa floraison. Si rien ne vient perturber les choses, les vendanges pourraient commencer début septembre », indiquait le 24 mai Cyril Desloges, vigneron à Monthou-sur-Cher.  

« Les sorties de grappes sont bonnes et résultent d’une bonne mise en réserve des vignes, souligne Michel Badier, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher. Celles-ci n’ont pas subi de stress hydrique en 2021 et bien des vignerons ont constaté lors de la taille que des bois étaient énormes. Côté traitements, certains n’en avaient fait encore aucun au 20 mai. C’est le bonheur comparé à l’an passé. Pour les chardonnays destinés au Crémant, les vendanges pourraient démarrer dès le 20 août ».

Le manque de pluies appelle toutefois à la vigilance, relève Michel Badier. « Les vignes ne souffrent pas pour le moment des sols secs mais attention aux enherbements naturels non-maîtrisés trop concurrentiels ».

 

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé