Accueil / Commerce/Gestion / Nouveau rosé toujours plus pâle, mais plus Évin-compatible pour Whispering Angels

The Pale
Nouveau rosé toujours plus pâle, mais plus Évin-compatible pour Whispering Angels

Ne pouvant être commercialisé en France, la nouvelle cuvée varoise "The Pale" compte séduire l’export avec une couleur de pétale de rose très pâle.
Par Alexandre Abellan Le 16 mai 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Nouveau rosé toujours plus pâle, mais plus Évin-compatible pour Whispering Angels
L’assemblage de 'The Pale' repose sur le trio grenache, syrah et cinsault. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
D

éfini comme « le vin rosé pour la nouvelle génération », la cuvée "The Pale" des vins de négoce du château d’Esclans est non seulement « facile à boire » (avec un équilibre alliant fraîcheur et arômes) et « facile à ouvrir » (avec une capsule à vis), mais aussi « ludique avec son étiquette instagrammable » explique Victoria Desplancke, responsable marketing pour le château d’Esclans (groupe LVMH).

Si les autres vins de marques du château d’Esclans sont produits en AOP Côtes-de-Provence (à commencer par "Whispering angels", première marque provençale aux États-Unis depuis sa création par Sacha Lichine en 2006), "The Pale" s’inscrit dans l’IGP des vins de pays du Var. Avec « un terroir plus maritime » indique Victoria Desplancke. Et une couleur encore plus pétale de rose pâle*, mais avec une étiquette pouvant faire office de chiffon rouge.

Années folles

Affichant un prix de vente consommateur entre 14 et 15 €, ce vin ne sera pas commercialisé en France : en cause les restrictions de communication imposées par la loi Évin depuis 1991. Dans une atmosphère des années 1920, entre Gatsby le magnifique de Scott Fitzgerald et les couvertures de the New-Yorker, l’étiquette et l’univers de ce rosé ne peuvent être transposés sur le marché français explique Victoria Desplancke.

 

* : Cette couleur est obtenue par des vinifications soucieuses de maîtriser la qualité de la vendange (avec un tri optique strict), de limiter l’oxydation (vendanges matinales, passage à l’échangeur thermique pour réduire la température, pressurage dans une atmosphère d’azote…).

 

 

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé