Accueil / Commerce/Gestion / Provence et Valtènesi communiquent sur la premiumisation des vins rosés en Europe

Campagne à 2 millions €
Provence et Valtènesi communiquent sur la premiumisation des vins rosés en Europe

Partageant des objectifs de spécialisation et de premiumisation sur le rosé, les deux appellations lancent une opération de communication conjointe sur trois marchés européens.
Par Alexandre Abellan Le 13 mai 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Provence et Valtènesi communiquent sur la premiumisation des vins rosés en Europe
L’opération de promotion concerne les appellations Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence. - crédit photo : CIVP
R

éunie sous la bannière « les rosés européens d’appellation, bien plus qu’une couleur », les appellations de Provence et de Valtènesi lancent pour trois ans leur campagne de communication commune ciblant l’Allemagne (50 % du budget), la Belgique (25 %) et les Pays-Bas (25 %). Trois marchés conséquents pour la consommation de vins rosés, mais « historiquement positionnés sur les vins de bas prix » souligne la Commission Européenne, ajoutant que « les principales cibles de ce programme sont les jeunes consommateurs, comme leurs connaissances des AOC est relativement bas par rapport aux générations plus anciennes ». Bénéficiant de fonds européens significatifs (80 % des 2 millions d’euros mis sur la table*), cette nouvelle application vinicole du programme communautaire 1144 est à l’initiative du Conseil Interprofessionnel du Vin de Provence. Comme l’indique son directeur, Brice Eymard : « l’idée de départ, qui nous trotte dans la tête depuis un moment, est de s’associer avec une ou plusieurs AOC spécialisées dans le rosé pour faire connaître la catégorie et la porter à un niveau premium sur les marchés cibles où c’est nécessaire ». Ayant travaillé par le passé avec l’appellation Valténesi (qui avait sollicité le Centre du Rosé pour étudier les spécificités de leurs vins), la filière provençale a sollicité le vignoble lombard pour ce partenariat.

Ancrage au terroir

Se déclinant en un site internet, quatre visuels, des initiatives numériques (sur les réseaux sociaux) et évènementielles (avec des dégustations), ce programme franco-italien est l’occasion d’accentuer la valorisation des vins rosés pour Éric Pastorino, le président du CIVP. « Aujourd’hui, tout le monde sait maîtriser la couleur, on doit accentuer l’ancrage au terroir » indique-t-il. Ajoutant que la Provence et Valténesi partagent non seulement une spécialisation dans le rosé (respectivement 90 % et deux-tiers des volumes produits), mais aussi des paysages emblématiques (« la beauté des vignobles du lac de Garde fait autant rêver que la Provence »).

Une première dégustation commune a eu lieu ce début mai à Milan pour lancer le partenariat. Une délégation italienne est attendue en Provence courant juin.

 

 

* : Le budget global dépasse 2 millions d’euros sur trois ans, avec 1,6 million issus de fonds européens pour 300 000 € financés par la Provence et 80 000 € par son partenaire italien.

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Côte-d'Or - CDI
Gironde - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé