Accueil / Viticulture / Excell s’équipe pour l’analyse de référence du Delta C13

Stress hydrique
Excell s’équipe pour l’analyse de référence du Delta C13

A Bordeaux Excell est le premier laboratoire français d’œnologie à s’équiper pour analyser le Delta C13. Il sera capable de délivrer en 5 jours, voire même en 48 h pendant les vendanges, les résultats de cette analyse qui permet de déterminer le niveau de stress hydrique subi par la vigne.
Par Michèle Trévoux Le 27 avril 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Excell s’équipe pour l’analyse de référence du Delta C13
Cette mesure effectuée en fin de campagne ne constitue pas une aide au pilotage de l’irrigation de la vigne. - crédit photo : Excell
L

e laboratoire Excell s’équipe d’un IRMS, spectomètre de masse isotopique. Cet appareil lui permet de proposer l’analyse de référence du delta C13, qui donne des indications sur le niveau de stress hydrique de la vigne.

Le principe est le suivant : lorsque la vigne bénéficie d’une bonne alimentation hydrique, au cours de la photosynthèse elle absorbe préférentiellement le carbone C12 présent dans l’atmosphère. En revanche, quand la vigne souffre de stress hydrique, ses stomates se ferment et sa consommation en carbone C 13 est renforcée. Le rapport entre les deux isotopes de carbone mesuré dans les baies ou les moûts de raisin varie donc en fonction de la contrainte hydrique subie par la plante au moment de leur synthèse.

Les résultats de cette analyse, comparés à des échantillons de référence, permettent de déterminer quel a été le niveau de stress hydrique subi par la vigne : faible, moyen ou fort.

Une meilleure connaissance des sols et des terroirs

Cette mesure effectuée en fin de campagne ne constitue pas une aide au pilotage de l’irrigation. Mais ses résultats sont intéressants pour une meilleure connaissance des sols et des terroirs, une caractérisation des millésimes.

Ils peuvent également être utiles pour adapter les pratiques culturales dans les parcelles les plus touchées par le stress hydrique en réduisant les rognages ou les effeuillages. Le Delta C13 peut également enrichir les critères de sélection parcellaire, en repérant les parcelles les plus touchées par le stress.

De même, il peut être utile pour l’orientation des vinifications, les raisins les plus stressés étant vinifiés en rosé ou en rouge avec des cuvaisons courtes pour limiter l’extraction. L’IRMS est également utilisée pour l’analyse des MCR dont il peut certifier l’origine viticole tout comme l’origine des alcools.

Résultats en 5 jours, voire même 48 h pendant les vendanges

Excell est le premier laboratoire d’œnologie français équipé d’IRMS. Jusqu’ici cette analyse était réalisée dans des laboratoires de recherche avec des délais d’un à deux mois pour obtenir les résultats. Excell annonce un délai de 5 jours maximum, qui pourra être ramené à 48 h pendant les vendages.

Coût de l’analyse : 28,5 € HT. « C’est un service supplémentaire que nous offrons à nos clients car nous avions de la demande pour cette analyse dont l’intérêt se renforce avec le changement climatique », indique Vincent Renouf, directeur du laboratoire bordelais.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé