Accueil / Commerce/Gestion / Surperformance export des vins de Bourgogne en 2022

Dépassant 2019
Surperformance export des vins de Bourgogne en 2022

Les exportateurs bourguignons dépassent en volume et chiffre d'affaires leurs niveaux d'activité pré-crise covid sur janvier-août 2021.
Par Alexandre Abellan Le 03 novembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés premium
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Surperformance export des vins de Bourgogne en 2022
« Les vins de Bourgogne plaisent ! la qualité est là, les derniers millésimes sont bons » analyse Pierre Gernelle. - crédit photo : BIVB
A

vec des hausses de 28 % en valeur et 22 % en volume sur les huit premiers mois de 2021 par rapport à 2019, les exportations de vins de Bourgogne affichent, de loin, les plus fortes croissances du vignoble français indiquent les derniers chiffres du Bureau Interprofessionnel du Vin de Bourgogne (BIVB). Cette progression est la plus forte du vignoble français, le Val de Loire enregistrant sur la période +15 % en volume et valeur, le Beaujolais +20 et +14 %, l’Alsace +14 % en volume et valeur, la Champagne +7 % en volume et valeur, la vallée du Rhône +14 et +5 %, Bordeaux +10 et +6 %...

En Bourgogne, « on efface la crise covid » résume Pierre Gernelle, le directeur de la Fédération des Négociants Éleveurs de Grande Bourgogne, qui rappelle que la filière bourguignonne a peu souffert de la crise covid en 2020 (-5 % de commercialisations). « On a tendance à penser que l’on arrive à des niveaux de prix assez hauts, mais les résultats montrent que les vins de Bourgogne rencontrent encore des succès commerciaux » note le porte-parole du négoce, soulignant que « sachant que la récolte 2021 n’est pas très forte, il y a peut-être des achats supplémentaires pour se couvrir ».

Explosion export

Parmi les importateurs de vins de Bourgogne, on note des augmentations au-delà de +60 % en volume pour les Pays-Bas, Danemark et Taïwan, de +30 % pour Chine, Belgique, Canada, Hong-Kong… Il n’y a que l’Allemagne qui affiche des replis. Globalement, les croissances à l’export des vins de Bourgogne en volume sont de +29 % pour les vins rouges, +20 % pour les blancs et +18 % pour les effervescent. Par appellations, les croissances montent à +42 % pour l’AOC régionale Mâcon blanc, +22 % pour les régionales de Bourgogne et Mâcon en rouge/rosé, +17 % pour les crémants, +16 % pour l’AOC Chablis…

« Depuis le début d’année, l’export tire : tous les pays sont au vert. En France, la grande distribution l’est aussi » note Pierre Gernelle. Sur les neuf premiers mois de 2021, la GD augmente en effet de 10 % ses volumes vendus de Bourgogne, comme de Beaujolais. Avec +12 %, l’Alsace est devant, mais sont derrière les replis de Bordeaux (-3 %), du Rhône et du Languedoc (-7 % dans les deux cas).

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé