LE FIL

Service au verre

Coravin réussit à coincer la bulle des bouteilles ouvertes de vins effervescents

Mercredi 01 septembre 2021 par Alexandre Abellan

Avec sa forme universelle, ce Coravin Sparkling s’adapte à chaque type de bouteille. Il peut même être utilisé pour la conservation de bières.
Avec sa forme universelle, ce Coravin Sparkling s’adapte à chaque type de bouteille. Il peut même être utilisé pour la conservation de bières. - crédit photo : Coravin
L’appareil de préservation des bouteilles ouvertes développé par Coravin se décline désormais pour les vins pétillants. Universel, le système promet une conservation de deux semaines des arômes et des bulles.

Oubliez les petites cuillères en argent, bouchons hermétiques et autres films de plastique pour tenter de conserver l’effervescence des bouteilles ouvertes de vins pétillants. Lancé ce premier septembre au prix de 449,99*, le système Coravin Sparkling promet une « solution universelle qui permet de préserver les vins effervescents pendant deux semaines » indique la société américaine. « Nous avons eu une pandémie studieuse » souligne Greg Lambrecht, le président fondateur de Coravin, qui présentait en juillet dernier son innovation lors d’une tournée française. Après six ans de « réflexions sur le mauvais chemin », le créateur du système de conservation des bouteilles de vin ouvertes par inertage a passé les années 2020 et 2021 à finaliser son outil dédié aux vins effervescents. Soit 8 ans de travail, contre 11 années pour le premier Coravin, une aiguille traversant le bouchon en liège de vins tranquilles pour en retirer le vin tout en injectant de l’argon.

Le système d’aiguille n’étant pas envisageable avec les capsules et muselets des vins effervescents, Coravin a développé un système cylindrique s’adaptant à chaque goulot pour réaliser une jointure et injecter du gaz carbonique dans la bouteille pour maintenir la pression. Désormais, « nous pouvons conserver tous les vins tranquilles qui existent (quelle que soit la fermeture, même la capsule à vis), et maintenant les effervescents » se réjouit Greg Lambrecht, qui souligne le besoin existant pour les bulles : « les vins effervescents partent mal dans deux directions : l’oxydation et l’évent. Le système habituel de conservation dure un à deux jours, nous assurons au moins deux semaines (avec des différences de conservation selon les typologies des vins, les pet’nat’ étant plus difficiles que des champagnes). »

Service au verre

Le Coravin Sparkling peut être ouvert de deux façons : soit en douceur sans bruit, soit d’un coup sec avec un ‘pop’ rappelant la festivité des vins effervescents. Dans tous les cas, la bouteille ouverte doit être conservée au frais, comme pour un Coravin classique. « Il n’y a pas de risque explosion si la bouteille n’est pas abîmée. On injecte une pression inférieure à celle initiale » ajoute Greg Lambrecht. En lancement dans 60 pays, le Coravin Sparkling doit composer avec les effets commerciaux de la pandémie Covid-19. « Les ventes en restauration ont chuté, mais les clients particuliers ont commencé à plus consommer chez eux et cela a compensé nos ventes. Avec la réouverture des restaurants, on va les soutenir avec le lancement du Coravin Sparkling » souligne Greg Lambrecht, qui pointe que cet outil doit permettre aux bars et restaurants de proposer davantage de vins effervescents au verre.

"Le vrai pouvoir de Coravin"

Basé à Boston, Coravin aurait commercialisé plus d’un million de systèmes de conservation des vins avant la pandémie. Les États-Unis restent son premier marché, suivis par la Grande-Bretagne et la France (avec de forts développements en Chine et en Australie). Jugeant être peu concurrencé, Greg Lambrecht estime que « son plus grand défi est de changer la perceptionde  Coravin. Les gens pensent que cela permet de conserver la bouteille qu’ils ont entamé. Mais le vrai pouvoir de Coravin est de leur donner le choix de boire différents vins quand ils le souhaitent et dans la quantité qu’ils désirent. »

Arrivée pendant la pandémie, une nouvelle idée révolutionnaire reste pour l’instant maintenue sécrète. « Nous avons eu une pandémie studieuse » conclut dans un sourire Greg Lambrecht.

 

* : Coravin ajoute que les capsules de CO2 « seront disponibles en packs de 6 au prix de 49,99 € et en packs de 12 au prix de 89,99 €. Les bouchons stoppeurs seront disponibles en packs de 2 au prix de vente conseillé 89,99 €. »

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé