Accueil / Oenologie / Cet autolysat assouplit les vins rouges

Fermentation
Cet autolysat assouplit les vins rouges

Oenored renferme des mannoprotéines qui se combinent aux tanins astringents. Il donne des bouches rondes et augmente la persistance des vins rouges.
Par Marion Bazireau Le 15 juillet 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Cet autolysat assouplit les vins rouges
Les polysaccharides s'associent aussi aux anthocyanes et stabilisent la couleur des vins. - crédit photo : Erbsloh
E

rbslöh propose un autolysat de levures dédié à l’assouplissement et à la stabilisation de la couleur des vins rouges. Oenored renferme des polysaccharides complexes, avec une forte proportion de mannoprotéines qui se combinent aux anthocyanes et aux tanins astringents. « Les vins rouges présentent une couleur plus intense, une finale plus souple et une meilleure intégration des tanins » annonce l’entreprise.

OenoRed donne les meilleurs résultats lorsqu’il est incorporé avant la fermentation, à la dose de 30 à 40g/hl. En fin de fermentation, il permet toutefois d’assouplir les tanins les plus durs. Selon Erbslöh, l’autolysat augmente aussi la persistance en bouche.

En outre, en complément de l’azote, OenoRed apporte les oligo-nutriments essentiels aux levures, « permettant une fermentation régulière et complète. »

Pour accéder à l'ensemble des levures oenologiques disponibles sur le marché, consultez notre base levure.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé