LE FIL

Traité d’œnologie

Le Ribérau Gayon 2017 est arrivé !

Mercredi 06 décembre 2017 par Alexandre Abellan

Disponibles dans les rayons, spécialisés, des librairies du vignoble, ces deux tomes chassent ceux de la précédente édition (datant de 2012).Disponibles dans les rayons, spécialisés, des librairies du vignoble, ces deux tomes chassent ceux de la précédente édition (datant de 2012). - crédit photo : Création Vitisphere
Pour les 70 ans de l’ouvrage de référence des étudiants et praticiens des vinifications, les éditions Dunod lui ont offert un lifting avec la crème de la recherche bordelaise.

Publiée cette fin d’année chez Dunod, la septième édition du Traité d’Œnologie est sans conteste le cadeau de Noël idéal pour tous les œnologues. Du moins tant que Saint-Nicolas peut en porter les deux lourds tomes (736 et 640 pages) et les offrir (125 euros chacun). Marquant les 70 ans de la première édition, rédigée par Jean Ribéreau-Gayon et publiée en 1947, cette actualisation est moins importante que la refonte que la quatrième édition de 1997 (qui a marqué le passage aux deux tomes : Microbiologie du vin – Vinifications et Chimie du vin – Stabilisation et traitements).

« Il s’agit d’une réactualisation rajoutant toutes les avancées qui comptent des cinq dernières années. De la classification des levures à la genèse des composants aromatiques, en passant par l’actualisation des composés variétaux » glisse le professeur Philippe Darriet, directeur de l’unité de recherche d’œnologie de l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin

"Éliminer les défauts et mettre en valeur"

Présentant toujours l’œnologie comme une science appliquée, le Traité d’Œnologie revendique un état d’esprit rigoureusement scientifique et savamment empirique. « L’œnologie scientifique n’a pas eu pour conséquence une standardisation et une banalisation de la qualité » prévenait le défunt professeur Pascal Ribéreau-Gayon dans sa préface de la cinquième édition, en 2004. Ajoutant que « tout au contraire, en permettant d’éliminer les défauts, elle a permis de mettre en valeur les éléments qualitatifs spécifiques des différentes vendanges, en relation directe avec la nature du cépage et celle du terroir, qui ne sont plus masqués par des imperfections techniques ».

Vous cherchez un fournisseur dans le domaine : Vinification

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé