Accueil / Gens du vin / Olivier Gwiss dirige les ventes françaises de Producta Vignobles
Olivier Gwiss dirige les ventes françaises de Producta Vignobles
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Bordeaux
Olivier Gwiss dirige les ventes françaises de Producta Vignobles

Le nouveau directeur commercial France veut renforcer les marques du groupe coopératif girondin en GMS, malgré un contexte économique difficile.
Par Colette Goinère Le 07 novembre 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Olivier Gwiss dirige les ventes françaises de Producta Vignobles
- crédit photo : Producta Vignobles
«

J’ai un challenge à relever compte tenu de la situation de certains vins de Bordeaux. Leur profil ne correspond plus au cœur du marché qui est tourné vers des vins frais, gourmands, qui donnent du plaisir et faciles à boire. C’est une nécessaire adaptation » : constat sans appel d’Olivier Gwiss, le tout neuf directeur commercial France de Producta Vignobles, qui a pris ses fonctions le 3 octobre dernier.

A 56 ans, Olivier Gwiss peut se prévaloir d’avoir embrassé nombre facettes de la filière viticole. BTS action commerciale en poche, il démarre sa carrière  chez Auchan à Strasbourg, au rayon des liquides. « J’y ai appris à aimer le vin » confie-t-il. Il y reste quatre ans puis intègre les Grands Chais de France, avec pour spécialités les vins de Jura, de Clairette de Die, d’Alsace et les spiritueux. Il y restera 21 ans. « J’ai tout appris, j’ai grandi en même temps que l’entreprise ». En 2014, il passe « dans un autre monde », celui de la coopération en intégrant la Cave des Vignerons de Pfaffenheim. « Un nouvel univers dans lequel il faut ménager la chèvre et le chou » confie-t-il.

Nouvelles marques

L’été dernier un partenariat commercial est scellé entre la cave coopérative et Grands Chais de France. Il quitte la coop et rejoint Producta Vignobles. Au sein du groupe coopératif, il entend faire progresser les marques du groupe : celles déjà bien implantées comme Mission Saint Vincent et ses 800 000 cols, ou Monsieur de Cyrano sorti en Bio en 2021 qui étend sa gamme cette année avec un Bergerac moelleux et un Bergerac rosé. La gamme Bdx Révolution avec son Bordeaux blanc et rouge écoulés à l’export s’enrichit en 2022 d’un rosé et d’un mono cépage malbec. Il lui faut aussi séduire une autre cible que celles des plus de 50 ans : « Nous voulons attirer des consommateurs autour de la trentaine et leur proposer des vins plaisirs, gourmands, fruités » indique-t-il. Pour ce faire, une nouvelle gamme IGP Atlantique va sortir début 2023 en rouge rosé et blanc, baptisée « Flore et Marius ». Le packaging a déjà été présenté aux acheteurs de la GMS. Intermarché, Leclerc et Monoprix se sont montrés intéressés. Reste à leur faire aimer les cuvées.

Autre nouvelle marque, et toujours pour la cible des trentenaires, cette fois, en AOC Médoc, baptisée CODEM. Le packaging est en train de se finaliser. Enfin « Hona » AOC Bordeaux, en Bio, une nouvelle gamme dans les trois couleurs, sera mise sur le marché début 2023.

A lire aussi

Producta Vignobles réunit 2 500 adhérents et produit 18 millions de cols par an, distribuées en France (70 %) essentiellement en GMS à 99 %, et à l’export (30 %). En France, Olivier Gwiss, vise à terme les cavistes et grossistes. En attendant il lui faut conforter ses positions en GMS. Exemple : les vins de Producta Vignobles ne sont pas référencés par l’enseigne Carrefour. « La situation économique est difficile, nous allons nous battre » assure-t-il.

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé