Accueil / Viticulture / Bon début de récolte pour les vignerons de Corse
Bon début de récolte pour les vignerons de Corse
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Vendanges 2022
Bon début de récolte pour les vignerons de Corse

Les vendanges de plusieurs cépages ont démarré début août. La qualité est pour l’heure au rendez-vous. Et, malgré la sécheresse, la quantité aussi. Si la maturation ne s’arrête pas, la Corse devrait rentrer un joli millésime.
Par Marion Bazireau Le 16 août 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Bon début de récolte pour les vignerons de Corse
Plusieurs cépages ont déjà été vendangés en Corse. - crédit photo : Vignerons d'Aghione
L

es vendanges du cépage emblématique corse, le bianco gentile, ont démarré dès la première semaine d’août. « Des vignerons ont également rentré les raisins destinés à l’élaboration de vins effervescents et du genovese. Les maturités avancent très vite. Cette semaine, ils vont s’attaquer au vermentino » liste Nathalie Uscidda, directrice générale du CRVI, le Centre de Recherche Viti-vinicole Insulaire.

Le sciaccarellu devrait faire son entrée dans les chais dans la foulée. La qualité est pour l’heure au rendez-vous. « Et sauf exceptions et malgré la sécheresse, la quantité aussi, notamment sur la côte orientale ».

De quoi rassurer Léo Hauser, responsable du vignoble des vignerons d’Aghione, et ses adhérents installés sur 930 hectares autour de Ghisonaccia, en Haute-Corse. « Nous sommes tous un peu stressés et incapables de pronostiquer sur les rendements. Même si deux tiers du parcellaire est irrigué, la vigne a souffert des coups de chaud » avoue-t-il.

De la pluie pour débloquer les maturités

Ce 8 août, 20 mm de pluie l’ont agréablement surpris. « L’eau a fait du bien à la vigne et va sans doute débloquer les maturités ». Depuis plus d’un mois, des restrictions préfectorales interdisaient aux vignerons tout arrosage deux jours par semaine.

Les vignerons d’Aghione devraient démarrer les vendanges autour du 22 août, en commençant par le muscat et le pinot. « Pour l’instant, les contrôles maturité sont bons. Les acidités se sont maintenues à un niveau correct et nous devrions pouvoir vinifier nos profils habituels ».

D’après Nathalie Uscidda, les acides maliques sont un peu bas dans quelques régions et les pH élevés. « Mais comme les raisins vont être vendangés tôt cela ne devrait pas poser de difficultés. Sauf en cas de blocage, nous devrions faire un beau millésime ».

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente / Charente-Maritime / Deux-Sèvres ... - CDI
Côte-d'Or - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé