Accueil / Oenologie / 7 chiffres que vous ne connaissez pas sur les bouchons en liège
7 chiffres que vous ne connaissez pas sur les bouchons en liège
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

On parie?
7 chiffres que vous ne connaissez pas sur les bouchons en liège

Pendant 2 jours, Amorim a livré tous les secrets de fabrication des bouchons de liège à Vitisphere. Plusieurs données ont retenu notre attention.
Par Marion Bazireau Le 22 juillet 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
7 chiffres que vous ne connaissez pas sur les bouchons en liège
Amorim s'intéresse à l'empreinte carbone et au recyclage de ses bouchons. - crédit photo : Amorim
7
36 700

C’est la superficie en hectares de forêts de chêne-liège au Portugal, soit 33 % des plantations mondiales, devant l’Espagne (22 %), l’Algérie (18 %) et le Maroc (13 %). La France n’arrive qu’en 5ème position avec 92 000 hectares. Ces forêts permettent au Portugal de produire 157 000 tonnes de liège chaque année. Environ un quart sert à la production de bouchons de liège. Le reste est utilisé pour l’isolation, l’ameublement, l’aéronautique, la fabrication de chaussures ou la décoration.

 

43 ans

C’est la durée minimale entre la plantation d’un chêne-liège et la première récolte de l’écorce qui servira à la production de bouchons naturels. Une première levée est réalisée au bout de 25 ans. Puis tous les 9 ans. Mais ce n’est qu’à partir de la 3ème levée que la qualité du liège est suffisante pour un bouchon. Dans les forêts que le groupe Amorim gère et qu’il rachète (6 500 hectares ces deux dernières années), des systèmes d’irrigation par goutte-à-goutte sont parfois installées pour ramener la première levée à une dizaine d’années.

 

145 € par jour

C’est le salaire moyen des ouvriers chargés de la récolte du liège de mai à août. D’après Amorim, c’est l’emploi agricole le mieux payé au monde, faisant vivre des centaines de familles.

 

67 %

C’est la part d’énergie fournie aux 13 sites industriels d’Amorim par la combustion dans des chaudières à biomasse des poussières issues du liège.

 

112 000

C’est, en grammes, la quantité de carbone séquestrées par 1000 bouchons en liège. D’après Amorim, le plastique en émet 14 716 grammes et l’aluminium 37 161. A l’échelle mondiale, les forêts de chêne-liège 32 millions de tonnes de CO2 par an.

 

7 millions d’euros

C’est le montant alloué chaque année par Amorim à la recherche et au développement. Ces investissements ont permis au groupe de se débarrasser définitivement du TCA responsable du goût de bouchon.

 

594 millions d’euros

C’est le chiffre d’affaires réalisé par Amorim Cork en 2021, en hausse de 67 millions € par rapport à l’année précédente, marquée par le Covid. Le groupe a vendu 5,8 milliards de bouchons. Cette année, il prévoit une augmentation moyenne de 6% de ses tarifs cette année pour compenser la hausse des coûts du transport.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
gregoire Le 28 juillet 2022 à 12:06:03
"112 000 C?est, en grammes, la quantité de carbone séquestrées par 1000 bouchons en liège". une fois produit, que devient le bouchon? je ne comprends pas comment est fait le calcul? est ce une séquestration ad vitam aeternam? est ce que l'on prend en compte la destruction du bouchon? si non, comment peut on comparer avec le synthétique?
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé