Accueil / Commerce/Gestion / "Alliance Alsace va davantage investir dans ses marques" de vin
"Alliance Alsace va davantage investir dans ses marques" de vin
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Lifting
"Alliance Alsace va davantage investir dans ses marques" de vin

L'union des caves coopératives de Traenheim et de Turckheim, relooke sa marque DagoberT en attendant d’y consacrer davantage de moyens d’ici deux ans.
Par Christophe Reibel Le 10 juin 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Christian Rellé et Luc Anstotz, vice-président et président de la cave de Traenheim, Claude Jung, Christophe Botté et Lilian Andruzzi, président, directeur général et œnologue d’Alliance Alsace, ont présenté la cuvée des 70 ans, un vin de fête et de célébration. - crédit photo : Christophe Reibel
A

lliance renoue avec la croissance. Au deuxième semestre 2021, ses ventes ont bondi de 350 000 bouteilles supplémentaires, pour un total de 10,5 millions de cols et un chiffre d’affaires de 38,5 M€, proche des 40 M€ déjà atteints avant la crise sanitaire. Le quatrième metteur en marché des vins d’Alsace commercialise en grande distribution (60 %), à l’export (25 %), dans les circuits comme le CHR (15 %) et directement auprès des particuliers (10 %), la production de 1 400 ha de vignes HVE.

D’ici deux ans, l’entreprise terminera de rembourser les gros investissements consentis pour spécialiser son site de Turckheim dans les vins tranquilles et celui de Traenheim dans les crémants. « Cela nous redonnera de la capacité financière. A partir de 2024, nous la consacrerons à la notoriété de nos marques, cave de Turckheim et DagoberT » explique Christophe Botté, directeur général d’Alliance Alsace.

« Créer une architecture de marques »

Pour préparer le terrain, la marque DagoberT a subi un lifting. Sur l’étiquette de sa gamme grande distribution elle abandonne le terme « cave du roi » et s’associe plus étroitement à la cigogne. La couronne royale, référence au souverain qui avait construit son palais à proximité du siège de la cave, est en revanche conservée pour la gamme s’adressant aux circuits traditionnels. « Il nous faut créer une architecture de marques, simple et lisible » insiste Christophe Botté.

A l’export, où les vins d’Alliance Alsace sont leader en Grande-Bretagne et seconds en Suisse, le prochain objectif sera de développer le marché nord-américain. Bien qu’étroitement liées par une première collaboration datant de 1985 et des accords commerciaux et techniques signés en 2006 et 2014, les deux coopératives n’ont pas encore formellement acté leur fusion par « crainte d’y perdre leur identité ». « Mais le conseil formé par six administrateurs de chaque coopérative y travaille » assure Claude Jung, président d’Alliance Alsace. Dans l’immédiat, la cave du roi Dagobert fête ses 70 ans avec une cuvée spéciale, un assemblage moelleux de riesling, de pinot blanc passé en barrique et de gewurztraminer surmûri, censé concentrer tout le savoir-faire de l’entreprise.

 

La gamme de vins tranquille DagoberT est complétée par les vins bio et nature TrebogaD. (Photo C. Reibel).


 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé