Accueil / Commerce/Gestion / C’est parti pour le salon Dégustez en V.O !

Top départ
C’est parti pour le salon Dégustez en V.O !

Le nouveau salon régional des vins d'Occitanie ouvre ses portes à Montpellier. Destiné à un visitorat professionnel qui ne se déplace pas vers les salons de grande ampleur, Dégustez en V.O ! doit permettre aux vignerons régionaux de reconquérir des marchés.
Par Olivier Bazalge Le 02 mai 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
C’est parti pour le salon Dégustez en V.O !
Jean-Benoît Cavalier a donné le coup d'envoi du nouveau salon destiné aux vignerons d'Occitanie, soutenu par la ville de Montpellier, le département de l'Hérault et la région Occitanie - crédit photo : O. Bazalge pour Vitisphere
Ç

a y est ! La profession vigneronne languedocienne, orpheline d’un salon régional des vins depuis le départ de Vinisud pour Paris en 2019, accueille de nouveau un salon des vins généraliste et ancré au sein de son territoire de production. En plein centre-ville de Montpellier, au Corum, les différents responsables se sont présentés unis et heureux pour inaugurer, le 2 mai, cette 1ère édition de Dégustez en V.O.

« Je remercie chaleureusement les efforts conjoints de la ville, du département, de la Région, ainsi que toute la logistique et l’organisation pour avoir mené à bien cette aventure qui nous permet de mettre en valeur, au sein de leur région de production, l’ensemble de nos 48 AOP et IGP d’Occitanie pour un visitorat pas nécessairement enclin à se déplacer à Paris ou à l'étranger», apprécie Jean-Benoît Cavalier, président du syndicat AOP Languedoc.

Si elle constitue nécessairement un test qui appellera peut-être à quelques ajustements, cette nouvelle formule se veut « ambitieuse, novatrice et répondant aux attentes de nos clients et importateurs », défend Jean-Benoît Cavalier. La pérennité du salon n’est dans tous les cas pas suspendue à ce galop d’essai, avec des dates déjà arrêtées pour les éditions de mars 2023 et 2024.

214 exposants

A l’ouverture, ce salon destiné aux professionnels pouvait déjà compter sur 600 visiteurs inscrits, dont 200 déjà arrivés lors de cette 1ère matinée pour découvrir les vins des 214 exposants présents. Très engagée dans la tenue du salon, la ville de Montpellier, récemment labellisée Vignoble et découvertes, veut y voir une brique supplémentaire dans son installation en « capitale du vin », comme le souligne Roger-Yannick Chartier, adjoint au maire de Montpellier. « Ce salon est l’aboutissement d’une ambition, une passion dont l’élément moteur est la qualité du travail accompli depuis des années par les vignerons, mais aussi le rôle central de l’innovation. Montpellier se doit d’être au centre de ce projet », a-t-il appuyé.

©Olivier Lebaron

Outre les classiques conférences et masterclass, un symposium (conférence, table ronde, dégustation) autour des cépages patrimoniaux remplira la demi-journée de clôture du 3 mai. Une cinquantaine d’acheteurs et participants concrétisera enfin cette « immersion » régionale par une visite et des dégustations au sein du vignoble de Picpoul de Pinet, ponctuée par une balade en bateau sur l’étang de Thau.

Reconquête des marchés

En relevant que le secteur viti-vinicole « occupe la 2ème place économique du département, derrière le tourisme », Yvon Pellet, conseiller départemental de l’Hérault, illustre la place prépondérante du vin dans l’écosystème local, d’où le soutien des élus à ce salon. Par la voix de son vice-président Jean-Louis Cazaubon, la région se place dans la même veine, « car après les difficultés liées à l’épisode Covid, la Région Occitanie apporte tout son soutien à la reconquête des marchés ».

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé