Accueil / Viticulture / Visiteurs et projets vignerons au rendez-vous du salon Sitevi
Visiteurs et projets vignerons au rendez-vous du salon Sitevi
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

L'heure du bilan
Visiteurs et projets vignerons au rendez-vous du salon Sitevi

Pas de touristes, mais des visiteurs présents pour des projets précis et ravis de retrouver le contact avec leurs fournisseurs vitivinicoles après 2 ans sans rendez-vous d’ampleur, crise sanitaire oblige.
Par Alexandre Abellan Le 02 décembre 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Visiteurs et projets vignerons au rendez-vous du salon Sitevi
Ce mardi 30 novembre, le visitorat était très dense dans les allées, qui sont restées animées le mercredi premier décembre et ont fini plus clairsemées le jour de fermeture, ce mercredi 2 décembre. - crédit photo : Cédric Faimali (GFA)
A

u clap de fin, pas de Sitevid, mais un Sitenvie ! Si la situation sanitaire plane sur le salon technique montpelliérain (passe sanitaire et masques de rigueur dans les allées du parc des expositions), ses trois jours de rendez-vous laissent une impression non seulement vivante, mais irriguée par l’envie de se retrouver et de travailler ensemble pour ses visiteurs et exposants. En attendant les premiers chiffres de visitorat, les indicateurs témoignent d’une affluence notable : parkings pleins, longues files d’attente devant les restaurants au déjeuner…

« C’est une bonne surprise, il y a beaucoup de monde. Alors que sur le salon Eima de Bologne, en Italie, il n’y avait personne cette fin octobre » rapporte Bianca Gabriela Stupu, responsable des ventes des bougies antigel du groupe italien Simp. « Nous avons réalisé beaucoup de rendez-vous grâce à la préparation du salon. Nous sommes satisfaits par la fréquentation » indique Tatiana Paricaud, œnologue-conseil aux laboratoires Dubernet, pour qui ce salon « permet de faire le point avec les clients éloignés, ce qui n’était pas aisé ces deux dernières années ». Rapportant être « très très surprise par le monde, dès l’ouverture le matin du premier jour », Caroline Thomas, la responsable de la communication du groupe de bouchage Vinventions, note que ce n’était pas acquis, avec la crainte jusqu’au dernier instant d’une annulation face à la montée des cas de covid en France.

Engouement chez les visiteurs

Dans ce cadre sanitaire incertain, de nombreux exposants indiquent avoir réduit leurs surfaces d’exposition. Ce qui n’est pas le cas pour le constructeur d’équipements œnologiques Pera-Pellenc, qui augmente la taille de son stand 2021. « Nous avons agrandi nos surfaces, à l’encontre d’autres exposants, pour accueillir notre nouvelle gamme de filtration » indique Kevin Sanguy, le directeur du département équipement de cuves Pera Oenoprocess, qui en tire un bilan positif : « nous sommes extrêmement surpris : alors que la saison [viticole] fait peur en France avec de petits volumes, il y a malgré tout de l’engouement chez les visiteurs, qui ont des projets. Et sur tous les postes, de la réception à la filtration. »

Ces bonnes surprises, quantitatives et qualitatives, surprennent moins l’organisatrice, Isabelle Alfano, la directrice du salon (en tant que directrice du pôle construction et agroéquipement de Comexposium), qui note « une bonne surprise, étant donné le contexte, mais le Sitevi est un outil puissant (important et référent pour la filière) et le ressenti était bon grâce à la commercialisation dynamique pour les 900 exposants (dont 150 nouveaux) ».

Projets précis

Si certains exposants estiment que le nombre de visiteur a diminué par rapport à la dernière édition en date, 2019, les avis semblent unanimes sur la qualification de leurs contacts : les vignerons qui sont venus se sont déplacés pour trouver des solutions et avancer sur des projets concrets. Parmi ces sujets structurants se trouvent la protection contre les aléas climatiques, la vinification des cépages résistants, la gestion des travaux du sol… Et le renouvellement du parc pulvé. « Les contacts sont qualitatifs, il n’y a pas de promeneurs. Tous les viticulteurs rencontrés ont des projets sérieux : ils réfléchissent à des investissements de renouvellement de leur matériel de pulvérisation et viennent dans cette perspective » témoigne Jean-Christophe Rousseau, le responsable marketing et communication pour les vignes et arbres du constructeur Berthoud (groupe Exel Industries).

Même s’ils s’y attendaient, une mauvaise surprise gâche cependant le plaisir des visiteurs : la flambée des prix des fournitures : bouteilles en verre, mais aussi engrais, cartons… Et piquets métalliques : « la première chose qu’ils demandent, et dont ils se plaignent, c’est le prix. Face à la forte hausse du prix du métal, ils veulent savoir si cela va encore augmenter prochainement. Mais on ne peut pas le savoir, il y a de l’incertitude et de l’appréhension liées aux prix » explique Agustín Ramirez, le responsable export du producteur italien de piquets métalliques Polimetal.

28-30 novembre 2023

Les inscriptions pour le salon Sitevi de 2023 viennent d’ouvrir, pour un évènement du mardi 28 au jeudi 30 novembre dans un parc des expositions de Montpellier qui doit être embelli par la région Occitanie.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé