Accueil / Gens du vin / Amboise couronne sa viticulture d'une oeuvre d'art

"Tour d’Or blanc"
Amboise couronne sa viticulture d'une oeuvre d'art

Les vignerons et les élus d'Amboise viennent d'inaugurer la 'Tour d'Or blanc', une oeuvre d'art contemporain en hommage au chenin et à la viticulture. L'aboutissement d'un long projet, et le symbole d'une ambition.
Par Ingrid Proust Le 24 octobre 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Amboise couronne sa viticulture d'une oeuvre d'art
Les vignerons d’Amboise, dont Xavier Frissant, 3e à partir de la droite, et Mathieu Plou (5e), ont inauguré la Tour d’Or Blanc aux côtés de l’artiste Jean-Michel Othoniel et du maire d’Amboise. - crédit photo : Ingrid Proust
F

iers et heureux. Les vignerons de Touraine-Amboise ont eu le bonheur d’inaugurer ce samedi 16 octobre, avec les élus locaux, une œuvre d’art contemporain, célébrant la viticulture et le chenin. Alliance d’acier, d’aluminium et de verres colorés, cette "Tour d’Or Blanc" signée d’un des artistes français les plus réputés du moment, Jean-Michel Othoniel, trône en bord de la Loire, en face du château d’Amboise, dans une ville déjà ponctuée d’œuvres d’art moderne depuis des décennies.

« Avec le maire d’Amboise nous souhaitions installer dans la ville un symbole de son identité viticole. Mais il était hors de question d’installer une bouteille, un pressoir ou une grappe géante, raconte Xavier Frissant, l’ancien président du syndicat des vignerons. On nous a alors mis en relation avec des artistes contemporains. Nous avons rencontré Jean-Michel Othoniel, cela a été un coup de foudre. A l’époque, il était peu connu. C’était en 2009… et nous n’avions pas un sou pour ce projet ».

Ce projet on l’a rêvé et pensé ensemble

La Tour d’Or Blanc a mis du temps à naître, faute de financements. Jusqu’à ce que l’Etat, les collectivités locales, la Fondation de France apportent la majorité des fonds à un projet ambitieux de plus de 500 000 €, auquel le syndicat viticole et InterLoire ont contribué à hauteur de 10 000 €. Malgré les difficultés, et ses autres projets de par le monde, l’artiste Jean-Michel Othoniel n’a pas lâché les vignerons : « Ils sont venus à ma rencontre. Ce projet on l’a rêvé et pensé ensemble. Ils m’ont fait confiance et  ils m’ont fait découvrir leur métier ». Actuel président du syndicat de Touraine-Amboise, Mathieu Plou le reconnaît : « c’était un projet fou pour notre petit vignoble de 15 producteurs. Cette oeuvre d’art montre notre vision du vin, moderne et élégante, et elle matérialise notre ambition ».

Appellation communale

Et l’ambition des vignerons amboisiens, c’est de s’émanciper de l’AOC Touraine. Leur vignoble, Touraine Amboise, est une dénomination géographique, et non une appellation. « Notre objectif est de décrocher une AOC communale Amboise », souligne Mathieu Plou. Après avoir ces dernières années resserré le cahier des charges de leur dénomination sur les meilleurs terroirs et les cépages chenin et côt, les vignerons amboisiens poursuivent leurs démarches auprès de l’Institut National de l'Origine et de la Qualité (Inao). « La communale est en bonne voie, déclare Mathieu Plou. Mais nous voulons bien faire les choses. L’Inao nous demande pendant trois ans de prouver que la valorisation de nos vins progresse, tout comme notre notoriété. Cette œuvre d’art ne peut que nous y aider, même si elle met aussi plus globalement le chenin à l’honneur, elle marque l’entrée du vignoble de chenin en Val de Loire ».

Après tout un week-end d’animations vigneronnes autour de la Tour d’Or Blanc, il reste aux vignerons amboisiens à poursuivre leur communication pour associer véritablement Amboise et le vin. Et ils peuvent compter sur le soutien du maire, Thierry Boutard, pour qui « la viticulture est un des atouts forts de la région et mérite une communication innovante ».

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé