Accueil / Oenologie / Un chai expérimental et touristique à 2,6 millions € pour Plaimont

Sud-Ouest
Un chai expérimental et touristique à 2,6 millions € pour Plaimont

En construction, le site sera dédié à la recherche sur les cépages autochtones du Sud-Ouest et à l'essai de nouvelles pratiques plus vertueuses. Le tout ouvert aux visites.
Par Alexandre Abellan Le 30 juillet 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un chai expérimental et touristique à 2,6 millions € pour Plaimont
Le projet se fera au profit du vignoble gascon. Mais pour la filière du vin, pas celle des eaux-de-vie (Armagnac et brandies). « Nous n’avons pas la légitimité et l’expertise » rapporte Olivier Bourdet-Pees. - crédit photo : Plaimont (vision d'architecte)
E

n travaux juste à côté de la cave coopérative de Saint-Mont (Gers), l’ambitieux « site expérimental de Plaimont Demain » doit ouvrir pour les vendanges 2022 et permettre à l’union coopérative de donner de nouvelles dimensions techniques et touristiques à ses essais vitivinicoles. Devant jusqu’alors s’adapter aux contingences et limites de l’exercice expérimental s'insérant dans un outil de production ayant d’autres priorités, les travaux de R&D de Plaimont vont bénéficier de leur plateforme technique indépendante. L'outil disposera d'un accueil de la vendange (avec une réception en bac pour homogénéiser les lots et éviter les biais), d'une centaine de cuves de tous les volumes (de la microvinification sur 100 litres à la minivinification en 5 000 litres) et d'une large palette d’options d’élevage (tonneaux de chêne, amphores en céramique, cuves en terre cuite…).

En matière de R&D vitivinicole, « il faut la puissance de feu pour avancer le plus vite possible » résume Olivier Bourdet-Pees, le directeur général de Plaimont (400 viticulteurs et 5 000 hectares de vignes sur l’IGP Côtes-de-Gascogne et les AOP Madiran, Pacherenc-du-Vic-Bilh et Saint-Mont). « La recherche, c’est le temps, on ne vendange qu’une fois par an. Il ne faut pas rater une microvinification » ajoute l’œnologue.

Sujet de recherche

Pour l’ingénieur, il est crucial d’assurer une mise en œuvre expérimentale optimale afin de sécuriser des résultats fiables, transposables et, surtout, utilisables. « Nous n’avons pas vocation à faire des publications scientifiques, on ne travaille un sujet de recherche que si l’on peut amener quelque chose au marché du vin » indique Olivier Bourdet-Pees, soulignant le succès du cépage manseng noir (« qui décolle ») et l’intérêt pour le cépage tardif (en phase finale d’expérimentation en AOC Saint-Mont).

Des sujets qui seront au cœur des troisièmes journées ampélographiques de Saint-Mont en 2022, qui inaugureront au printemps le chai expérimental. Ce dernier a vocation à devenir une vitrine durable des engagements de Plaimont pour l’amélioration continue de ses pratiques de production. « Souvent la R&D est une question intime, souvent planquée avec un accès limité, comme il s’agit de l’avenir de l’entreprise. Nous allons faire de notre outil un site œnotouristique » indique Olivier Bourdet-Pees, qui prévoit un parcours mettant à l’honneur les travaux sur les collections ampélographiques (« un travail de moine bénédictin »), sur la réduction des intrants (Plaimont vise 0 résidus de pesticides en 2028) et sur le maintien des profils organoleptiques (en évitant une hausse des degrés alcooliques).

Plan de relance

Trottant dans la tête des dirigeants de Plaimont depuis des années, ce projet d’un chai expérimental est lancé dans le contexte compliqué de la crise sanitaire*. Grâce au soutien des pouvoirs publics, 40 % du budget de 2,6 millions d’euros étant aidé par la région Occitanie et l’État (via le plan de relance).

 

 

 

* : Plaimont enregistre un chiffre d’affaires de 67 millions € en 2020, contre 75 millions € en temps normal, hors-covid.

 

Avec ce nouvel outil, Plaimont reste les pieds ancrés dans ses terroirs tout en ayant le regard vissé vers l’avenir glisse Joël Boueilh, le président de Plaimont.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé