LE FIL

Sud-Ouest

Patrick Azcué et Robert Desbureaux fêtent le faîte 2019 de l’AOC Saint-Mont

Vendredi 05 février 2021 par Alexandre Abellan

L'évènement a pour mission de valoriser les cépages anciens du piémont pyrénéen.
L'évènement a pour mission de valoriser les cépages anciens du piémont pyrénéen. - crédit photo : Plaimont Producteurs
Les deux personnalités parrainent les assemblages rouges et blancs organisés par l’union coopérative de Plaimont, sur l’appellation dont elle est la première productrice.

Ancien directeur de la cave coopérative de Saint-Mont (Gers) et enseignant au lycée hôtelier d'Occitanie (à Toulouse), l’œnologue Patrick Azcué et le sommelier Robert Desbureaux parrainent les assemblages du Faîte ce premier février. Sélectionnant les échantillons les plus qualitatifs et représentatifs pour le Faîte rouge 2019 (75 % de tannat, 15 % de fer servadou et 10 % de cabernet sauvignon) et le Faîte blanc 2020 (80 % de gros manseng, 10 % d’Arrufiac et 10 % de petit courbu).

Dans ses notes de dégustation, Robert Desbureaux estime que le Faîte blanc « surprend par la richesse de sa robe et sa longueur en bouche, le vin est vif. C’est un millésime précoce mais très réussi avec un fort potentiel de vieillissement. » L’assemblage du Faîte a été lancé en 1996 par l’union coopérative de Plaimont (représentant la quasi-totalité de l’AOC Saint-Mont). La cave indique dans un communiqué avoir sélectionné comme parrains 2021 « deux des plus grands défenseurs, ambassadeurs et observateurs exigeants de l’évolution de l’appellation Saint Mont ».

Nouveau cahier des charges

S’il n’y a pas de fêtes pour cette édition du Faîte, Olivier Bourdet-Pees, le directeur général de Plaimont, célèbre la publication, le 25 septembre 2020, du nouveau décret de l’appellation Saint-Mont. Ce nouveau cahier des charges permet notamment « la sauvegarde des vignes ancestrales que le précédent décret menaçait de déclasser pour être "hors normes" (alors que la volonté même de cette appellation est bien d’être "hors normes") » et « la reconnaissance du cépage tardif ! Ce cépage autochtone autour duquel Plaimont travaille depuis plus de 30 ans… L’enfant prodigue du terroir de Saint Mont, élevé patiemment pour répondre aux grands enjeux climatiques et sociétaux qui se présentent. »

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé