Accueil / Viticulture / Début des vendanges 2020 dans le Languedoc

Millésime précoce
Début des vendanges 2020 dans le Languedoc

Un vigneron du Fitou a ouvert le bal en rentrant du muscat ce 27 juillet. Dans le Gard, les vignobles d'Héraclès démarrent ce vendredi 30 juillet. Ils poursuivront avec le sauvignon dès lundi 3 août.
Par Marion Bazireau Le 29 juillet 2020
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Début des vendanges 2020 dans le Languedoc
Les premiers grains de muscat arriveront dès le 31 juillet à 7h dans les chais de la Cave d Héraclès. - crédit photo : Cave d'Héraclès
A

u domaine du Champ des Soeurs, à Fitou, Laurent Maynadier a comme souvent ouvert le bal des vendanges languedociennes. Cette année, il l'a fait dès le 27 juillet, une semaine plus tôt qu'en 2019, rapporte le journal l'Indépendant. Le viticulteur a rentré du muscat planté dans un secteur très précoce et va vinifier un vin léger et fruité.

Dans le Gard, à Codognan, la coopérative des vignobles d’Héraclès va lui emboiter le pas ce vendredi en ramassant 70 tonnes de muscat. « En 2019, nous avions attendu le 13 août. C’est la première fois que je vendange en juillet. Il fait beau et les vignes ont reçu de l’eau au bon moment. La maturation a été rapide. Les raisins affichent déjà 11 voire 12 degrés d’alcool potentiel, et nous voulons conserver de jolies acidités et éviter les profils trop muscatés » indique à Vitisphere Frédéric Saccoman, le directeur général de la cave coopérative.

Les premiers sauvignons lundi

Les premiéres parcelles de sauvignon blanc de la cave d’Héraclès seront rentrés dès lundi 3 ou mardi 4 août. Le chardonnay titre déjà plus de 10 degrés, « et il prend 1,5 degré chaque semaine » assure Frédéric Saccoman.

Responsable du pôle viticulture à la Chambre d’Agriculture du Gard, Anne Sandré sait aussi que les vendanges vont démarrer sur des vins blancs à faibles degrés dans le secteur des Sables. « En moyenne, nous avons 10 jours d’avance sur 2019. Dans les secteurs précoces, les vendanges seront lancées autour du 15 août » estime-t-elle.

A lire aussi

Les grappes pèsent 30 à 40 % de plus qu’en 2019

Dans la région, le stade moyen observé est la mi-véraison. A l’Institut Coopératif du Vin, Jacques Rousseau prédit un démarrage général des vendanges dans deux semaines. « Nos premiers contrôles de maturité indique une semaine d’avance. Le mois de juillet a été plus frais et les grappes pèsent 30 à 40% de plus qu’en 2019, avec des baies aussi grosses qu’en 2018. Nous avons perdu un peu de l’avance que nous avions à la floraison. » Si Jacques Rousseau pense que la récolte languedocienne sera généreuse, Anne Sandré ne table quant à elle pas sur une grosse récolte gardoise. « Elle sera au mieux moyenne. Dans certains secteurs, le mildiou a fait des dégâts. Et nous avons en plus connu le gel et la grêle » regrette-t-elle.

« Un petit orage de grêle est bien passé sur le vignoble jeudi dernier, reprend Frédéric Saccoman, mais nous avons été relativement épargnés. » Avec ses 1 050 hectares, la coopérative devrait vinifier 80 000 hectolitres de vin cette année, contre 60 000 hl l’an passé. « Mais nous avions tout cumulé, les gelées printanières, la grillure de fin juin, puis la sécheresse » se souvient le directeur.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Côte-d'Or - CDI
Gironde - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé