LE FIL

100/100

Le Michelin achète la signature Robert Parker

Lundi 25 novembre 2019 par Alexandre Abellan

Michelin a pris le contrôle du « leader mondial de la dégustation et de la notation des vins ».
Michelin a pris le contrôle du « leader mondial de la dégustation et de la notation des vins ». - crédit photo : RPWA
Le guide gastronomique français devient le seul propriétaire du journal Wine Advocate, marque fondée par le critique américain le plus influent du monde des vins.

Publiant les notes sur 100 du Robert Parker’s Wine Advocate (RPWA), la société américaine éponyme vient d’être rachetée dans sa totalité par le groupe français Michelin, connu pour son guide international des restaurants étoilés. Annoncée dans un communiqué ce 22 novembre, cette « intégration totale va assurer des synergies de long terme entre l’œnologie et la gastronomie grâce à la mise en place d’expériences basées sur les accords mets et vins, ainsi que la création de nouveaux contenus et services digitaux ».

Précédemment responsable des activités chinoises du guide Michelin, Nicolas Achard prend la présidence du RPWA et amorce sa nouvelle direction avec le lancement des dix coups de cœur signés par le Wine Advocate et Robert Parker. Présentée en ouverture du salon de dégustation New York City Matter of Taste, cette « première sélection des vins favoris de nos critiques » réunit dix domaines du monde entier, dont trois français : la cuvée les Aspres 2015 du mas Bécha de Charles Perez (Côtes du Roussillon), le millésime 2015 du château Poesia (Saint-Emilion grand cru) et la cuvée blanc de blancs Les Roises des champagnes Ulysse Collin (Congy).

"Gastronomie et vin"

« L’ambition de la nouvelle équipe implique de réaffirmer son rôle comme la référence mondiale du vin, en étendant l’emprise géographique du RPWA [et] en combinant un écosystème digital combinant la gastronomie et le vin » explique un communiqué du Michelin. Entré à hauteur de 40 % du capital de RPWA en 2017, le groupe français avait tissé dès 2016 des partenariats centrés sur les accords mets et vins en Asie (Hong-Kong, Macao et Singapour). Récemment retraité,  le fondateur du Wine Advocate, le critique Robert Parker, s’en était désengagé dès 2012, avec la vendu du support en 2012 à des investisseurs de Singapour.

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé