LE FIL

Critique des vins

Robert Parker Jr. vend le Wine Advocate à des investisseurs de Singapour

Lundi 10 décembre 2012 par Alexandre Abellan

Critique des vins : Robert Parker Jr. vend le Wine Advocate à des investisseurs de Singapour

La nouvelle secoue le Landerneau oenophile : Robert Parker Junior aurait vendu les parts de son bimensuel (paru pour la première fois en 1978). Alors qu'il évoquait lors des derniers primeurs de Bordeaux une retraite dans les cinq prochaines années (pour en savoir plus, cliquer ici), Robert Parker a annoncé au Wall Street Journal qu'il venait de vendre à des investisseurs de Singapour les parts qu'il possédait dans le Wine Advocate.

Ces nouveaux propriétaires orienteraient exclusivement le bimensuel vers le numérique, abandonnant la formule papier. Ils seraient également intéressés par la création d'une lettre plus spécialement dédiée aux amateurs de l'Asie du Sud-Est. Autre révolution, le Wine Advocate serait désormais ouvert aux publicités et deviendrait partenaire d'évènements. Robert Parker est revenu sur ces décarations sur son compte Twitter, affirmant qu'il conserverait son regard sur Bordeaux et le Rhône, que le siège demeurerait aux Etats-Unis à Mokton mais qu'un bureau asiatique devrait ouvrir à Singapour et que le papier ne serait pas abandonné.

Considéré comme étant le critique de vin le plus influent au monde, Robert Parker est aussi bien encensé pour avoir décomplexé les consommateurs américains (qui représetnent 80 % du lectorat du Wine Advocate) que décrié pour son système de notation à points ou l'uniformisation des vins (la parkerisation).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé