LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Appel à la filière et aux ministères

Des parlementaires réclament un grenelle de la viticulture

Jeudi 05 septembre 2019 par Alexandre Abellan

« La vigne et le vin sont les cibles de véritables campagnes de dénigrement. Et sans considération pour les efforts réalisés, la filière fait face à toujours plus de contraintes aux niveaux règlementaire et fiscal » alertent Nathalie Delattre et Philippe Huppé dans leur lettre.
« La vigne et le vin sont les cibles de véritables campagnes de dénigrement. Et sans considération pour les efforts réalisés, la filière fait face à toujours plus de contraintes aux niveaux règlementaire et fiscal » alertent Nathalie Delattre et Philippe Huppé dans leur lettre. - crédit photo : ANEV
Pour en finir avec la réaction d’urgence et renouer avec une vision stratégique, l’Association Nationale des Élus de la Vigne et du Vin demande une table-ronde entre les organisations professionnelles vitivinicoles et les pouvoirs publics.

Alors que les vendanges font l’actualité du vignoble, ce sont les préoccupations que récolte la filière : les Zones de Non Traitement (ZNT) de 10 mètres entre vignes et riverains ne seront envisageable que si des chartes de voisinage sont mises en place d’ici la fin de l’année, le ministère de la Santé veut trancher prochainement sur l’agrandissement (voire la colorisation) du logo femme enceinte sur les bouteilles de vin… En attendant de nouvelles initiatives ou déclarations venant d'un membre du gouvernement.

"Stop !"

« Pouce ! On dit stop ! Il n’y a plus de sérénité, ça devient effarant… Chacun dans son couloir, les ministères proposent beaucoup d’évolutions réglementaires, mais ils n’ont pas conscience que la filière vin est la plus harcelée de France » pointe la sénatrice girondine Nathalie Delattre. Coprésidente de l’Association Nationale des Élus de la Vigne et du Vin (ANEV), l’élue de Bordeaux demande, avec son coprésident le député languedocien Philippe Huppé, un grenelle de la viticulture pour mettre à plat l’ensemble des injonctions auxquelles est soumise la filière vin. Cette table ronde se voulant plus transversale et prospective que les habituelles réunions de la filière avec les pouvoirs publics (type conseil spécialisé vin de FranceAgriMer).

Filière et ministères

Les deux parlementaires viennent ainsi d’envoyer une lettre demandant leurs mobilisations aux présidents de la Confédération Nationale des vins et eaux-de-vie AOC (CNAOC), des Vignerons Coopérateurs de France (CCVF), des Vignerons Indépendants de France (VIF), de la Confédération des Vins IGP (VinIGP) et de l’Association Générale de la Production Viticole (AGPV). Des missives similaires doivent être envoyées ces prochaines jours aux ministères des Finances et Comptes Publics (pour les dossiers de douanes, de transmission, de fiscalités…), de la Santé (plan de prévention…), Agriculture (ZNT, cuivre…), Environnement (reconnaissance des efforts de la filière…), Travail (enjeux de la main d’œuvre)…

Dans tous les cas, le but de cette table-ronde est de lister et hiérarchiser toutes les demandes faites aux opérateurs des vins de France pour en tirer une feuille de route concertée. « Aujourd’hui, notre frustration d’élus est d’intervenir au coup par coup, pour éteindre un incendie ou stopper une mesure. On ne voit pas la stratégie globale du gouvernement et la profession se trouve dans l’urgence de la réponse » pointe la sénatrice Nathalie Delattre.

Objectif fin d’année

Tombant pendant la période des vendanges, l’initiative de l’ANEV doit prochainement être étudiée par les organisations viticoles. De premiers retours de la CNAOC indiquent ainsi que son conseil d’administration se réunira en octobre pour donner une réponse formelle. Les deux coprésidents de l’ANEV visent pour leur part un premier rendez-vous d’ici la fin de l’année pour leur table-ronde. Où devraient également être conviés des élus de terrain, des représentants du négoce et d’autres organismes vitivinicoles.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé