Accueil / Commerce/Gestion / La surprise d'une vendange 2019 normale pour l'Australie

Malgré la sécheresse
La surprise d'une vendange 2019 normale pour l'Australie

Grâce à son irrigation, le vignoble australien se réjouit d'avoir les volumes disponibles pour répondre à ses marchés export, leur développement record valorisant de 9 % le cours des raisins.
Par Alexandre Abellan Le 25 juillet 2019
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La surprise d'une vendange 2019 normale pour l'Australie
Les chiffres fournis par Wine Australia sont issus d’une enquête auprès de 570 producteurs de vin, représentant 88 % de la production nationale. - crédit photo : Wine Australia
S

e préparant à une baisse de 10 à 20 % de sa production de vin en 2019 par rapport à 2018, le vignoble australien est soulagé de n’enregistrer qu’une baisse de 3 % de sa récolte. En 2019, le vignoble australien aurait récolté 1,73 million de tonnes de raisins, se plaçant dans la moyenne décennale d’après les dernières estimations de Wine Australia. Si la sécheresse estivale a fait craindre une baisse des rendements, les vignobles les plus chauds n’affichent finalement qu’une baisse moyenne de 2 % de leur production. Notamment grâce à l’irrigation du vignoble.

« Il faut rappeler que l’Australie expérience fréquemment des conditions sèches et nous avons modifié nos pratiques culturales, comme la gestion du feuillage et l’irrigation, pour nous adapter au climat des prochaines décennies » souligne Andreas Clark, le directeur général de Wine Australia, dans un communiqué.

Cours records

Malgré des volumes supérieurs aux pronostics, le cours des raisins ont augmenté pour la cinquième année consécutive. En hausse moyenne de 9 %, la tonne de raisin australien s’échange 664 dollars australiens (soit 418 euros). Les cours montant de 9 % pour la tonne de syrah (à 901 $, 567 €), de 7 % pour le chardonnay (464 $), 14 % pour le cabernet sauvignon (846 $, 532 €), 13 % pour le merlot (645 $, 405 €). Des niveaux battant les records de 2008 précise Wine Australia, qui met cette valorisation en face de la hausse de 9 % du chiffre d’affaires export de sa filière sur l’année glissante s’achevant en mars 2019.

Avec 1,73 million de tonnes de raisins, « c’est une bonne taille de récolte, qui va permettre à l’Australie de continuer à approvisionner confortablement ses marchés exports et domestiques » conclut Andreas Clark.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé